Euro numérique - MNBC - CBDC-1

Euro numérique : la Banque centrale des Pays-Bas met la pression

Trading du CoinTrading du Coin

La crise du coronavirus n’a pas ralenti la course aux monnaies numériques de banques centrales (MNBC) à travers le monde. Bien au contraire, cette dernière semble même l’avoir accélérée. Aujourd’hui, c’est la Banque centrale des Pays-Bas qui souhaite prendre la tête d’un futur euro numérique.

Les Pays-Bas sont impatients de tester un euro numérique

Dans un rapport long de 45 pages publié le 21 avril, De Nederlandsche Bank (DNB) – la Banque centrale des Pays-Bas – explique pourquoi elle souhaite mener la recherche sur la création d’une version numérisée de l’euro.

« Si la décision devait être prise au sein de l’Eurosystème d’expérimenter une MNBC, nous sommes prêts à jouer un rôle de premier plan. Les Pays-Bas constituent un terrain d’essai approprié pour une telle expérience. »

La DNB mentionne dans son rapport plusieurs arguments en faveur d’un “crypto-euro” :

  • Optimisation des paiements transfrontaliers ;
  • Promotion de la diversité sur le marché des paiements ;
  • Renforcement de la confiance dans le système monétaire en période d’incertitude ;
  • Remplacement de l’argent liquide, car la demande pour ce dernier serait « clairement en baisse » selon la DNB.

La banque centrale néerlandaise explique globalement que cette MNBC vise à fournir un type de monnaie « mieux adapté aux besoins des citoyens et des entreprises ».

Euro numérique - CBDC vs Libra vs BTC
Capacités techniques et centralisation du mécanisme de consensus pour la validation des transactions : MNBC vs Libra vs Bitcoin selon le rapport de la Banque centrale des Pays-Bas

Le temps presse face à la concurrence

Les Pays-Bas sont loin d’être le seul pays d’Europe à pousser à la création d’un euro numérique. Rappelons-nous que la France (via la Banque de France) et l’Allemagne (via un groupement de 200 banques) sont également très favorables à une telle MNBC.

La DNB cite notamment dans son rapport la « menace » que représente le stablecoin Libra de Facebook pour la stabilité monétaire européenne. – même si le projet initial a été fortement dénaturé depuis son annonce initiale.

Avec l’annonce de tests grandeur nature dans 4 villes, les récentes avancées de la monnaie numérique chinoisele système DC/EP – sont également un sujet de préoccupation majeure des autorités monétaires européennes.

Le trio France/Allemagne/Pays-Bas semble bien conscient du rôle important que tiendront les MNBC dans le futur système économique mondiale. Avec la crise sanitaire du COVID-19 qui se transforme en crise économique, il ne semble plus y avoir de temps à perdre pour adopter ces nouvelles monnaies numériques étatiques.

Image : Skorzewiak/Shutterstock.com

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici