ETH-Ethereum-4

Ethereum : évolution de l’EVM et Constantinople sur le Testnet le 9 octobre

Trading du CoinTrading du Coin

Plusieurs décisions ont été prises récemment par les développeurs d’Ethereum (ETH) concernant le prochain hard fork du réseau appelé Constantinople, notamment sur la récompense par bloc miné qui passera à 2 ethers, au lieu de 3 ethers actuellement, et sur la bombe de difficulté du minage qui sera repoussée de 12 mois. On apprend que ce hard fork, prévu pour fin octobre sur le réseau principal (MainNet), passera en TestNet dès le 9 octobre prochain.

Question sur la Machine Virtuelle Ethereum : une EVM 2.0 ?

La « Virtual Machine » du réseau Ethereum repose sur les dizaines de milliers de nœuds qui constituent la plateforme ETH; cette EVM est ensuite chargée d’exécuter les innombrables transactions de tokens, les instructions des dApps et des DAO utilisant la blockchain Ethereum.

Lane Rettig, un développeur d’Ethereum, a exprimé son point de vue sur la nécessaire évolution de cette EVM à Coindesk :

« […] au début […] c’était un peu comme un outil – un couteau suisse est la façon dont je le décrirais – il fait beaucoup de choses, mais pas incroyablement bien. […] Il y a beaucoup d’ingénieurs très compétents et très expérimentés, et plusieurs milliers d’heures d’ingénieurs professionnels sont passées dans la conception du kit [du WASM] – en comparaison à l’EVM. »

Le standard WASM (qui signifie WebAssembly) est en effet développé par le World Wide Web Consortium depuis 2015, et va permettre d’intégrer eWASM à l’EVM, un WebAssembly Ethereum.

L’eWASM permettra aux développeurs de coder dans de nombreux langages de programmation (en plus de l’actuel langage spécifique d’Ethereum, à savoir Solidity). Il sera également doté d’une foule d’améliorations de performances.

Testnet du hard fork Ethereum Constantinople dès le 9 octobre

Eric Conner, un membre de la communauté Ethereum, a affirmé sur son compte Twitter que le hard fork Constantinople serait dans un premier temps implémenté sur le Testnet Ropsten, le 9 octobre, avant d’être intégré au réseau principal d’Ethereum après la conférence Devcon 4 – entre le 30 octobre et le 2 novembre. Cette dernière information se recoupe avec celle émise par Hudson Jameson, responsable de la communication de l’Ethereum Foundation, d’après CoinJournal.

Concernant ce hard fork, la décision a donc été prise de réduire les récompenses de minage de 3 à 2 ethers par bloc miné, mais de retarder la « bombe de difficulté » (« Difficulty Bomb », augmentant drastiquement la difficulté de minage) de 12 mois.

Mais comme le cite AMBcrypto, d’après un message sur le forum Reddit consacré au hard fork Constantinople :

« (…) la réduction des récompenses réduit la rentabilité des activités de minage, en éliminant les mineurs plus petits et en favorisant les ASIC, ce qui se traduit par une centralisation et une sécurité moindre du réseau. Pour atténuer ce problème, une résistance aux ASIC a été proposée pour éliminer les cartels miniers. »

Alors que certains plaident avec force l’inclusion de cet algorithme de consensus résistant aux ASIC, appelé « preuve de travail programmatique » ou ProgPoW, afin de maintenir la décentralisation, les développeurs d’Ethereum ont malheureusement rejeté l’idée d’inclure cet algorithme à Constantinople.

Le ProgPoW, visant à minimiser les avantages des ASIC spécialisés, sera examiné à nouveau pour le prochain hard fork d’ETH, appelé Istanbul, qui devrait avoir lieu à la mi-2019.

Ethereum est un réseau en pleine évolution, la récente chute du cours de l’ETH n’entamant apparemment en rien son développement.

Sources : AMBCrypto ; Hacked || Image from Shutterstock

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.