Banque de France

Premier test concluant pour l’euro numérique de la Banque de France

Trading du CoinTrading du Coin
3.3
(6)

La Banque de France a débuté ses travaux sur la création d’un euro numérique en mars dernier. Selon une annonce récente, un test de l’euro numérique mené entre la Banque de France et la Société Générale s’est déroulé avec succès. 

Les balbutiements de l’euro numérique

Nous en parlions précédemment, la Banque de France a lancé en mars dernier un appel à candidatures dans le but « d’expérimenter l’usage d’un euro digital de banque centrale dans les règlements interbancaires ».

Celle-ci a annoncé le 20 mai avoir mené à bien un premier test de son E-euro en partenariat avec la banque d’investissement Société Générale.

Ainsi, la Société Générale a émis 40 millions d’euros de titres financiers sous la forme de security tokens, qui ont été réglés sur la blockchain de l’euro numérique de la Banque de France.

« Cette expérimentation a été réalisée de bout en bout à l’aide d’une infrastructure blockchain, conformément aux meilleures pratiques du marché. Elle démontre la faisabilité du règlement numérique de titres financiers et de leur livraison dans la monnaie numérique de la banque centrale (MDBC) pour les règlements interbancaires » a déclaré la banque d’investissement.

Malheureusement pour nous, aucune information n’a été révélée concernant la technologie utilisée. Il reste cependant plus probable qu’une institution comme la Banque de France ait opté pour une blockchain privée pour mener ses tests.

D’autres tests à venir pour la Banque de France

Cette expérimentation ne sera pas la dernière pour la Banque de France. Comme celle-ci entre dans le cadre de l’appel d’offres lancé en mars dernier, « d’autres expérimentations seront conduites par la Banque de France en coopération avec d’autres acteurs » dans les prochaines semaines, a-t-il été déclaré.

Elle en profite également pour rappeler que ce test s’inscrit dans une démarche et une réflexion plus globale quant à la nécessité et l’intérêt d’une MDBC pour l’espace économique européen.

Pendant ce temps, d’autres pays européens se penchent également sur la question, c’est notamment le cas de la Banque centrale des Pays-Bas. De l’autre côté du globe, la Chine, elle aussi, continue d’avancer sur son projet de cryptomonnaie étatique.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 3.3 / 5. Nombre de votes : 6

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici