Metropolitan Bank & Coinbase : fin des relations commerciales ?

Trading du CoinTrading du Coin

Fortune a publié ce matin une nouvelle inquiétante. Metropolitan Bank Holding Corp aurait cessé de travailler avec tous ses clients liés au monde des cryptomonnaies… dont Coinbase. Après la déroute de Wave Crest mettant fin à la plupart des services des cartes de retraits, serait-on en train d’assister à la défaillance d’un nouvel acteur invisible, mais essentiel au bon fonctionnement du monde des cryptomonnaies ?

“The Bitcoin Bank” ?

Metropolitan Bank Holding Corp a été fondée en 1999 mais n’a été introduite en Bourse qu’en novembre 2017. Elle est d’ailleurs toujours en période de “Lock-up” jusqu’en juillet 2018. On parle de “Lock-up” lorsque les investisseurs ont temporairement l’interdiction de céder ou d’émettre de nouvelles parts ou actions. Cette IPO aurait été un succès, notamment en raison de son aspect “crypto-friendly”, certains allant jusqu’à appeler Metropolitan Bank “The Bitcoin Bank”.

Pourtant, selon Fortune, l’information vient d’un client de la banque qui aurait reçu un courrier lui indiquant jeudi matin que Metropolitan Bank “cessait immédiatement tous les virements bancaires internationaux cryptographiques à destination et en provenance de la banque”. La raison ? La Metropolitan Bank serait dans l’impossibilité de vérifier la conformité des virements bancaires internationaux émanant de ses clients travaillant dans le monde des cryptomonnaies.

Bitcoin, Coinbase, et la fraude

Coinbase est un des plus gros acteurs évoluant dans le monde des cryptomonnaies. La société américaine ne cesse d’innover et le succès semble au rendez-vous. Il est attendu de ce genre d’acteur un comportement irréprochable, qui plus est dans le monde des cryptomonnaies qui a encore tout à prouver. Pourtant, Coinbase a plus d’une fois montré des défaillances internes, parfois graves comme cette suspicion de délit d’initié.

Metropolitan Bank soulève un problématique relative à la “compliance”, et Coinbase a un passif en la matière. La société est visée depuis 2016 par une enquête de l’IRSl’agence du gouvernement fédéral des États-Unis collectant la plupart des impôts et taxes – qui était étonné de voir que seul 802 utilisateurs de la plateforme avaient déclaré leur plus-values et moins-values aux impôts. Le procès est toujours en cours et aux dernières nouvelles, Coinbase persiste dans son refus de fournir les 500 000 dossiers demandés par l’IRS.

Fortune précise qui plus est que cette décision brutale de la Metropolitan Bank arriverait en réponse à une fraude internationale d’un client de la banque. Coinbase ?

Failure point ?

Récemment, de plus en plus de projets sortaient leurs cartes de débit crypto, faisant la joie des early adopters qui pensaient pouvoir utiliser leurs profits en les dépensant directement chez les commerçants. La fête s’est terminée ce 5 janvier avec l’annonce de Wave Crest qui, sur ordre de VISA, interrompait toute relation commerciale avec ses clients utilisant ses services pour connecter le monde bancaire à celui des cryptomonnaies. Beaucoup se sont alors rendus compte que leur cher monde décentralisé était finalement… extrêmement centralisé.

Est-ce la même situation avec Coinbase ? En d’autres mots, est-ce que la décision de Metropolitan Bank pourrait empêcher Coinbase de travailler et donc fortement menacer le monde des cryptomonnaies ? Selon Fortune, non. Ils notent en effet qu’il existe encore des banques alternatives comme Silvergate Bank ou Cross River Bank, et que ce type de scénario “catastrophe” s’anticipe via des stratégies de diversifications bancaire.

[MAJ du 17/01/2018]Metropolitan Bank a diffusé un communiqué de presse où elle dément cette information :

“La semaine dernière, la Banque a envoyé aux clients un rappel de sa politique contre l’acceptation des virements bancaires liés aux cryptomonnaies provenant d’entités non américaines. Ce rappel aux clients n’est pas une politique nouvelle pour la Banque et n’était dû, ni à une mauvaise expérience de la Banque, ni à un “incident de fraude internationale”

PARTAGER
Avatar
Directeur de publication du média que vous lisez en ce moment même, je quitte mes fonctions stratégiques de temps en temps, pour écrire des billets d'analyse financière du marché des cryptomonnaies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici