La Lightning chronique #6 : Craig Wright tente d’éteindre la torche juste avant sa ligne d’arrivée

Trading du CoinTrading du Coin

Comme nous allons le voir dans cette 6ème chronique, la torche du Lightning Network de Bitcoin a continué de progresser durant cette semaine écoulée, jusqu’à son avant-dernier relayeur. Mais une passe d’armes sur Twitter entre Hodlonaut (initiateur de la torche) et Craig Wright a dégénéré, ce qui compromet l’arrivée finale.

Craig Wright lance une chasse aux sorcières contre Hodlonaut

Selon le très “pro BSV” crypto-média Coingeek (sortez les pincettes !), Hodlonaut aurait eu le malheur de taquiner un peu trop fortement Craig Wright. Ce dernier s’est taillé depuis longtemps la réputation de « Fakesatoshi », en se prétendant être Satoshi Nakamoto, le créateur de Bitcoin, sans en apporter la preuve.

Toujours selon cette source, Hodlonaut aurait tweeté que Craig Wright est « un arnaqueur très triste et pathétique. Clairement malade mentalement » et qu’il « tentait de prouver frauduleusement qu’il est Satoshi ». Il est aussi reproché à Hodlonaut d’être l’initiateur du célèbre hashtag #CraigWrightIsAFraud.

Il n’en fallait pas plus pour que Craig Wright menace judiciairement Hodlonaut et lance une chasse à l’homme contre l’initiateur de la torche Lightning (donnant des détails sur sa localisation/vie privée, que nous ne citerons bien évidemment pas) :

« Wright offre 5 000 $ US en Bitcoin Satoshi Vision (BSV) pour des informations concernant la véritable identité de @Hodlonaut » extrait de l’article de Coingeek.

Fervent supporter de Wright, et fondateur du média Coingeek, Calvin Ayre menace lui aussi Hodlonaut et tout ce qui bouge :

« (…) le gars se cache. Beaucoup d’autres lettres [d’avocats] seront envoyées sous peu. J’ai remarqué qu’il y a beaucoup de “cinglés” qui demandent à être poursuivis en justice (…) ».

Nous laisserons à chacun apprécier de quel côté se situe le réel harcèlement. Comme mettre une prime sur la tête de quelqu’un et violer sa vie privée par exemple. Pour les traditionnelles menaces judiciaires de Faketoshi, un autre hashtag a vu le jour avec cette affaire : #StopCraigWright.

La torche Lightning continue son chemin malgré l’obstacle

Avec tant d’acharnement contre son créateur, nous nous devons de porter encore plus haut la lumière de son initiative. Rappelons que la torche Lightning et sa cagnotte sont destinées à être offertes à une association humanitaire du Venezuela (@btcven), pour y démocratiser la cryptomonnaie et lutter contre la grave crise due à la dévaluation monétaire dans le pays.

D’ailleurs, une cagnotte parallèle avait été lancée par Hodlonaut sur la plateforme de crowdfunding tallyco.in, dont la particularité est de n’accepter que Bitcoin pour financer les projets/dons. Un peu plus de 0,41 BTC (environ 2 100 $) a ainsi déjà été versé à l’association vénézuélienne :

Voici les avant-derniers passeurs de la torche Lightning, il ne reste désormais plus qu’une dernière place avant de la transmettre à l’association Bitcoin Venezuela :

  • La semaine dernière, nous avions laissé la torche à Martti Malmi, alias Sirius, premier développeur de Bitcoin après Sataoshi Nakamoto. Il a transmis le flambeau à Jeremias Kangas (@kangasbros). Ce dernier a été le fondateur de LocalBitcoins en 2012, un site qui permet des échanges de bitcoins de gré à gré ;
  • La torche Lightning a ensuite été passée à Rosa-Maria Ryyti qui n’est autre que Miss Finlande et Miss Univers 2015, ce qui a permis d’agrandir la portée de la torche au-delà de la cryptosphère (avec son joli t-shirt “Buy the dip” ci-dessous) ;
  • Le flambeau du réseau Lightning est après parti en Colombie, auprès du youtubeur @BtcAndres ;
  • La torche est par la suite allée jusqu’en Australie, avec @djbooth007, le fondateur de la plateforme de crowdfunding BTC tallyco.in ;
  • L’ingénieur réseau Melik Manukyan (@realLudvigArt) a été le suivant, amenant le symbole du Lightning Network en Arménie ;
  • Notre torche globe-trotteuse a ensuite voyagé jusqu’au Canada avec @BTCsessions ;
  • L’avant-avant-dernière relayeuse sera une femme, Jonha Richman, dont le hashtag #ŁitecoinFam montre son engagement en faveur de Litecoin (LTC) : elle siège au conseil consultatif de la Fondation ;
  • L’actuel (au moment d’écrire ces lignes) et avant-dernier possesseur de la torche est Mati Greenspan, analyste de marché chez eToro.

Pour finir sur une note de soutien à Hodlonaut, créateur de ce beau symbole qui a traversé la planète et franchi les frontières sans distinction, signalons-le nouveau hashtag #WeAreAllHodlonaut, créé pour le soutenir contre le harcèlement judiciaire de Craig Wright.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar