L’étrange Noël de Mister Bitcoin : le trading fou du roi des cryptomonnaies

Trading du CoinTrading du Coin
4.3
(82)

Douloureuse cette fin d’année n’est-ce pas ? La vision, le matin au réveil, d’un portofolio un peu plus léger que la veille, en plus de piquer les yeux, a enfin décidé Madame à repartir vivre chez sa mère ? Ah… non ? Pas vous ? Ah…

Bon, quoi qu’il en soit, mes chers amis, cette fin d’année du côté de Bitcoin n’est pas des plus clémentes avec les crypto-investisseurs et encore moins avec ceux qui sont rentrés tardivement, à l’apogée de la phase haussière du printemps dernier. Mais nous ne sommes pas là pour nous morfondre sur notre sort ! Loin de là !

2019, un bon cru ?

Qui dit fin d’année dit Bilan ! Une petite rétrospective du cours du Bitcoin sur 2019 en guise d’amuse-bouche à cet article semble assez appropriée et nous permettra d’entamer la nouvelle année sous les meilleurs auspices.

Comme à nos bonnes habitudes lorsque nous décortiquons ensemble un graphique, nous allons rester dans la simplicité et découper 2019 en trois phases bien distinctes :

Janvier à Mars – Phase « Boring » : Le premier trimestre n’offrit que de bien maigres variations au sein d’un couloir horizontal dont les bornes basses et hautes se situaient respectivement à 3400$ et 4100$. Ces trois premiers mois furent constitués de matinées monotones et d’après-midi soporifiques. La patience des traders fut mise à rude épreuve… et les abonnements Netflix augmentèrent de 10% sur cette période.

Avril à Juin – Phase « To the moon » : De 4000$ à 13875$, +247% en trois mois. Plus fun déjà ! Cette phase d’ascension quasi verticale, comme très souvent, vit l’arrivée de nouveaux investisseurs attirés par les chants envoûtants mais trompeurs du gain facile.

Juillet à Décembre – Phase « Retour sur terre » : Après avoir côtoyé les étoiles et étreint la lune, le prix entame un inéluctable retour vers la stratosphère au grand dam des derniers acheteurs. C’est par le biais d’un canal que la baisse est observable depuis maintenant six longs mois

Bitcoin, numéro UNO ?

Poursuivons par l’étude de la dominance du Bitcoin par rapport aux autres cryptomonnaies. Pour ceux qui découvrent ce terme, sachez que plus cet indicateur est élevé, plus l’intérêt des acheteurs converge vers l’actif créé par Satoshi Nakamoto. Lorsqu’il décline, cela indique que ces derniers s’orientent davantage sur les altcoins. D’ailleurs, lorsqu’il passe sous un certain seuil, certains s’enflamment alors et parlent de la très lucrative « Altseason »

Mais nous nous éloignons du sujet. Je souhaitais mettre en évidence le fait que l’année 2019 avait vu cette dominance atteindre les 70%, événement qui ne s’était plus produit depuis presque deux ans et demi, comme en témoigne le graphique ci-après.

Conséquence des déceptions provoquées par la bulle des ICOs où les projets honnêtes et innovateurs étaient largement minoritaires ? Ou tout simplement d’un enthousiasme renforcé par un actif aguerri par ces quasi 11 années d’existenceJe vous laisse tirer vos propres conclusions !

Les mouvements « Yoyos » du Bitcoin

Le cours du Bitcoin propose des oscillations assez rocambolesques et ce n’est pas à vous, cher lecteur, que je vais apprendre cela. Voyez-vous, même mes collègues de travail sont au courant et évoquent fréquemment ce sujet entre deux remises de commandes au McDrive (eh oui, les temps sont durs…).

Et bien, figurez-vous que les sessions du 16 au 18 octobre ont eu la merveilleuse idée de nous présenter un exemple parfait de fluctuation antagoniste, spécialité de notre ami, vous en conviendrez.

Tout débuta par la sortie à la baisse du couloir horizontal dans lequel vaguait le prix depuis quelques jours. Cette chute, assez violente et accompagnée du volume qui va bien, lança l’offensive des baissiers. Deux autres attaques suivirent, firent vaciller le prix et l’envoyèrent sur la zone de support des 6500-6600$. Une baisse de plus de 9% en moins de 48h tout de même !

A cet instant précis, voici que Tatie Brigitte ouvre un short des familles avec la totalité de ses économies pour sa retraite, convaincue que ce coup-ci, son « intuition » va payer !

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour qu’elle, ainsi que d’autres traders tout aussi avisés, déchantent. En effet, les haussiers, que l’on pensait terrassés et absolument incapables de venir contrer cette énième attaque, décidèrent de mettre la machine en marche. Et de quelle façon !

Pas de blabla superflu pour vous présenter l’envolée, la phrase qui suit résume efficacement la chose : +15,5% en 10 heures avec une pointe à 7482$ !

En résumé, -9% de lundi à mardi puis, sans que personne ne sache véritablement pourquoi, +15% le lendemain ! Le Bitcoin, ça décoiffe… et ce n’est certainement pas Donald qui dira le contraire !

Plus sérieusement, ce genre de revirement est loin d’être un cas isolé. Des épisodes proposant des fluctuations bien plus importantes ont déjà été observées sur le chart opposant le Bitcoin au dollar.
Par conséquent, dans le cas où vous vous découvriez une âme de trader, mon conseil le plus sage serait celui de vous recommander de commencer par… des petites sommes 😊

Et maintenant ?

Le mouvement haussier que nous venons de disséquer dans le précédent paragraphe, en plus d’avoir largement compensé la chute du début de semaine, a fait renaître un enthousiasme latent chez les investisseurs. Mais, n’étant pas né de la dernière pluie, ceux-ci se demandaient si ce regain de forme allait être le précurseur d’une belle « remontada »… ou alors, s’il ne s’agissait là que d’un nouveau mouvement fallacieux de quelques puissantes baleines visant à prendre tout le monde à contrepied ? Essayons de voir ensemble si un brin d’analyse technique ne pourrait pas nous fournir quelques éléments de réponse !

Scénario haussier 🔥 : Une sensation de « déjà vu » ?

La sortie du range de lundi dernier et sa quasi immédiate réintégration n’est pas sans rappeler quelques souvenirs. En effet, le pump « Made in China », +3000$ en moins de 24h, de la fin octobre fut précédé par – devinez quoi – une sortie de range suivie d’une réintégration ! Evidemment, le fait que cet événement ait d’incontestables similarités avec ce que nous avons observé cette semaine ne garantit en rien le même dénouement. Mais, qui sait ?

Niveau technique, un deuxième rebond au niveau de la zone de support des 6500$-6600$ a propulsé le prix tout droit sur la résistance oblique qui est venue stopper net l’élan haussier du moment. Assez logique, somme toute.

Une rupture à la hausse de celle-ci puis de la borne haute du range (7800$) pourrait nous amener – si les Dieux des cryptos donnent leur accord (comprenez, manipulateur des marchés) – à un retour sur la partie supérieure du canal baissier. Un tantinet optimiste me direz-vous ? Heu, oui, je vous l’accorde !

Scénario baissier 📉 : Perforer les résistances, mission impossible ?

Alors, effectivement parler de transpercer les deux résistances obliques et des 7800$, sur le papier, cela paraît assez simple probable et sans véritable complication. Oui mais voilà, il s’avère que le prix a été en contact a de nombreuses reprises avec ces deux barrières (7 fois chacune), ceci renforçant considérablement le sentiment de « mur infranchissable » qu’elles véhiculent.

Lower high, lowerlow :Notons qu’un autre élément semble également digne d’intérêt aujourd’hui et mérite notre attention. Observons les derniers plus hauts et plus bas du graphique. Que remarque-t-on ? Que le dernier plus haut est un peu plus bas que son prédécesseur et qu’il en est de même pour les plus bas. Dans le cas où ce phénomène se poursuivrait, il y a fort à parier que le cours vienne assez rapidement rendre une petite visite à la partie basse du canal.

Conclusion

C’est un sentiment assez mitigé qui m’habite en cette fin d’automne, le cours donne l’impression d’être capable de valider très rapidement l’un ou l’autre des scénarios proposés dans l’analyse du jour. Le manque d’acteurs lié à l’approche des fêtes et, conséquence de cela, les carnets d’ordres assez vides tendent à favoriser les mouvements brusques et impromptus. Je reste légèrement baissier quand même, les arguments des baissiers et la configuration actuelle des marchés me semblant plus favorables à une poursuite de la baisse. J’espère véritablement me tromper et que, pour bien terminer l’année, l’ami Père Noël mettra quand même un peu de vert sous nos sapins 😉

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.3 / 5. Nombre de votes : 82

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

CryptoLoco
Trader de crypto-monnaies français, CryptoLoco a commencé novice dans le trading de Forex et indices en novembre 2016. C’est mi-2017 qu’il attaque les crypto-monnaies, il est désormais à la tête d’une société de trading et de formation au trading de crypto-actifs fondée en février 2018.

6
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
4 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
Dumbphone
Invité
Dumbphone

Un commentaire humoristique mais néanmoins sérieux comme souvent sur le Journal du Coin ;-). J’ai personnellement profité du retour sous 6000 euros pour augmenter un peu mes avoir. Et je “hodeule” jusqu’à nouvel ordre, convaincu que je suis (peut être à tort) que le le bitcoin est un actif d’un genre nouveau, pour lequel je ne suis pas entièrement certain que l’analyse technique fonctionne comme pour un actif classique. La patience est de mise et la conversion en fiat est pour moi exclue. Pourquoi convertir en euros quand on dispose d’un moyen de paiement déflationniste et dont l’acceptation ne fera qu’augmenter…

NEGER
Invité
NEGER

Il faut écrire “meilleurs auspices” et non “meilleurs hospices”…

Paragraphe 3…