Le double langage de BlackRock sur Bitcoin

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance
pub

Si les acteurs institutionnels ont bel et bien fait leur entrée dans Bitcoin et la cryptosphère, leurs clients semblent eux plus réticents. Les acteurs de finance traditionnelle proposant des services aux particuliers, comme Visa ou encore Robinhood ont constaté une demande croissante pour les actifs numériques au cours des 6 derniers mois. Cependant, les clients fortunés et les entreprises seraient moins friands de Bitcoin et des actifs numériques. C’est ce qu’a dévoilé Larry Fink, le CEO de BlackRock, numéro un mondial de la gestion d’actifs.

Les clients de BlackRock se fichent de Bitcoin

Dans une interview accordée à CNBC le 14 juillet, Larry Fink a évoqué une très faible demande pour les actifs numériques de la part de ses clients :

« Au cours de mes deux dernières semaines de voyages d’affaires, pas une seule question n’a été posée à ce sujet. Cela ne fait tout simplement pas partie des préoccupations des épargnants et des investisseurs à long terme. Nous constatons très peu de demandes de la part des investisseurs. »

Larry Fink, CEO de BlackRock
Tweet de l'émission Squawk Box sur CNBC relatif à l'interview de Larry Fink et à la demande d'actifs numériques de la part des clients de BlackRock
Interview de Larry Fink sur CNBC – Source : CNBC

Fink concède tout de même qu’il est possible que ses clients se tournent vers d’autres prestataires pour effectuer ces demandes. Néanmoins, lors de ses échanges avec les différents partenaires du gestionnaire d’actif, notamment les fonds de pension et compagnies d’assurances, Fink constate aussi un faible intérêt pour Bitcoin.

L’intérêt que ses clients ont pu avoir pour Bitcoin relèverait plus de la fascination face à cet actif à l’ascension fulgurante que d’un réel désir d’investir. Lors de son interview, Fink a aussi évoqué le marché boursier états-unien. Selon lui, la tendance long terme du marché reste intacte. Les mesures de relance budgétaire et monétaire auraient apporté la liquidité nécessaire pour que le marché poursuive son ascension vers de nouveaux sommets.

BlackRock et son exposition indirecte à Bitcoin

La prise de participation de 600 millions de dollars de Capital International dans MicroStrategy fut une occasion de rappeler qu’il n’existe pas qu’une manière de s’exposer à la croissance de Bitcoin. BlackRock connait bien les rouages de la finance et ne compte pas s’embarrasser avec la détention directe de bitcoins. Le 14 juillet, des analystes ébahis ont annoncé en grande pompe l’investissement de BlackRock dans Microstrategy.

Tweet d'un analyste annonçant l'investissement de BlakcRock dans MicroStretgy au 14 juillet 2021 alors que BlakcRock détient une participation dans l'entreprise depuis décembre 2020
Tweet annonçant l'investissement de BlackRock dans MicroStrategy le 14 juillet – Source : Twitter

Toutefois, le numéro un mondial de la gestion d’actif possède des actions MicroStrategy depuis le 4 ème trimestre 2020. BlackRock a simplement ajouté à sa position au cours du second trimestre 2021. Si les clients de BlackRock n’ont que faire de Bitcoin, le fonds lui est bien positionné pour profiter de l’ascension du roi des crypto. Au début de l’année 2021, Goldman Sachs nous a révélé sa liste de 19 entreprises américaines liées à Bitcoin et réalisant de meilleures performances que l’indice S&P500.

Les titres "crypto" ont surperformé le marché action traditionnel en 2021
Liste de 19 entreprises liées à la blockchain jugée attrayante par Goldman Sachs – Source : Goldman Sachs

Sans surprise, BlackRock fait partie des 5 plus importants investisseurs du Marathon Group (1,49 %), de Riot Blockchain (1,45 %), de NVIDIA (4,64 %), de PayPal (4,51 %), de Square (3,52 %), de MicroStrategy (14,96 %), de Tesla (3,48 %) et bien d’autres. Les tentacules de BlackRock s’étendent à l’ensemble de la sphère financière et il serait impensable qu’un fonds avec de tels moyens et armé de centaines d’analystes n’ait pas d’exposition, aussi indirecte qu’elle soit, à l’écosystème Bitcoin.

La seule exception notable dans le portefeuille de BlackRock est l’absence de titres Coinbase. Néanmoins, cette omission semble rétrospectivement raisonnable au vu des piètres performances du titre depuis le listing direct de l’entreprise. BlackRock cherche certainement à entrer à un point bas de l’action ou est satisfait de son exposition actuelle à Bitcoin. Cela étant, avec son portefeuille d’action lié à Bitcoin BlackRock possède au bas mot 10 000 bitcoins sur les 100 000 de MicroStrategy, étant donné que le fonds possède près de 15 % des parts de l’entreprise.

Ne jouez pas les effarouchés comme ces timides de Black Rock et épousez résolument la tendance crypto ! Pour acheter et trader vos premiers bitcoins et autres cryptomonnaies, inscrivez-vous sur FTX la plateforme crypto qui monte et bénéficiez grâce au Journal du Coin d'une réduction sur les frais de trading (lien affilié).

Auteur

Financier et juriste, je suis passionné par les cryptomonnaies depuis leur apparition sur le Deepweb. Fervent supporter du Bitcoin, je suis convaincu que les devises numériques joueront un rôle déterminant dans l'avenir de nos sociétés. Je m'intéresse tout particulièrement aux aspects financiers et législatifs des cryptomonnaies.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER