Flash crash de Bitcoin – Comme le veut la tradition, les principales plateformes d’échange ont failli

Des serveurs en carton ? – C’est un énervement systématique pour les utilisateurs de certaines crypto-bourses centralisées. Une bonne partie d’entre elles, même parmi les plus réputées, ne tiennent pas la charge dès l’instant où un mouvement massif de prix pointe à l’horizon du marché des cryptos. Et ce 7 septembre 2021 en fait partie, puisqu’une forte cascade de liquidations de positions acheteuses a fait perdre plus de 10 % au cours de Bitcoin (BTC).

Un panic sell, et les exchanges répondent aux abonnés absents

C’est un phénomène tristement récurent dans la cryptosphère. Déjà le 19 mai dernier, lorsque Bitcoin avait connu le crash qui l’a mené brièvement au seuil des 30 000 dollars, beaucoup de plateformes d’échange de cryptomonnaies n’avaient pas tenu le choc des connexions, et c’était loin d’être la première fois.

La correction de ce mardi 7 septembre – pour l’instant assez modeste pourtant – n’échappe pas à cette règle malheureuse. Ainsi, les utilisateurs frustrés de diverses plateformes se sont retrouvés devant quantité de pages d’erreur, les empêchant, soit de s’informer sur la situation, soit de tenter de sauver les meubles en coupant leur position (ou encore, pour les plus audacieux, de « buy the dip »).

En fait, votre Journal du Coin préféré doit faire pénitence, car au plus fort de la panique, nous avons nous-même été victime de votre appétit d’informations. Un record de connexions sur site du JDC qui a réussi à brièvement mettre KO le serveur d’hébergement, empêchant même notre grand manitou de la rédaction, Hellmouth, de se connecter :

Publication Twitter de Hellmouth Banner expliquant que le réseau du Journal du Coin était saturé à cause des nombreuses connexions lors du flash crash
Publication de Hellmouth Banner – Source : Twitter

D’ailleurs, nous ne sommes pas le seul site d’informations à avoir été surchargé, puisque le site de métriques du marché crypto CoinGecko a aussi été pris d’assaut, jusqu’à sa saturation.

CoinGecko a été saturé lors du flash crash de Bitcoin

>> Le Bitcoin fluctue, c’est aussi pour ça qu’on l’aime ! Embarquez sur la plateforme de référence FTX <<

Coinbase, Kraken, Gemini : accès impossible ou difficile !

Maintenant que nous avons fait amende honorable, passons au plus grave. Car même s’il est frustrant de ne pas pouvoir accéder à des informations pertinentes, être dans l’impossibilité d’accéder à son compte de crypto-bourse est plus qu’énervant, tout comme de ne pas pouvoir y réaliser de transactions.

Malgré la cotation en bourse de son action et son statut réputé prestigieux, Coinbase s’est également mis à salement ramer, tel une petite plateforme d’échange aussi exotique qu’inconnue. Comme le signale The Block, Coinbase a été ainsi amenée à afficher une bannière « performances dégradées » sur son site, car les transactions sur la crypto-bourse hier soir pouvaient être « retardées », voire carrément « annulées ».

Même son de cloche du côté de l’exchange Kraken, qui a indiqué qu’il rencontrait des « problèmes de connectivité », et d’envoi d’e-mails (notamment les avertissements relatifs aux positions de trading). La plateforme a dû concéder que les connexions et les opérations de trading étaient « indisponibles par intermittence ».

Enfin, la crypto-bourse fondée par les frères Winklevoss, Gemini, s’est carrément mise « en maintenance temporaire » pour résoudre un « problème de performance » de sa plateforme.

Si toutes ces bourses d’échange de cryptomonnaies ont retrouvé une situation normale depuis le flash crash d’hier, cela ne donne pas une image ni très professionnelle, ni particulièrement solide, de certains acteurs du secteur, qui sont pourtant censés avoir pignon sur rue. Parmi les exchanges qui s’en sont bien sortis, on notera cependant le bon maintien d’accès à la plateforme FTX, dont le succès lui permet d’ailleurs de nombreuses acquisitions.

Il n’a jamais peut-être jamais été aussi important et urgent de mieux découvrir, et de s’exposer raisonnablement à Bitcoin et aux cryptomonnaies ! Pour ce faire, le Journal du Coin vous conseille la plateforme FTX. En allant vous inscrire sur cet exchange crypto de référence, une réduction à vie sur vos frais de trading vous attend grâce au lien affilié du JDC.

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour