Les altcoins résistent, Ethereum peut-il porter le marché des cryptomonnaies ?

Les altcoins n’ont pas dit leur dernier mot – Quelques semaines après la chute du Bitcoin sous les 16 000 $, – bien aidé par l’affaire FTX – le marché des cryptomonnaies se stabilise. On pourrait légitimement croire que les altcoins ont tendance à sous-performer le BTC, mais il semblerait que la situation soit différente par rapport à 2018. Ethereum, par exemple, n’a toujours pas fait de nouveau plus bas depuis juin 2022. Ethereum est-il en mesure de porter le marché des cryptomonnaies ? Regardons techniquement la situation sur les altcoins.

Fin de la tendance baissière pour les altcoins ?

Bien loin de la tendance haussière affichée en 2021, les altcoins tentent de limiter les dégâts. Les acheteurs ont la possibilité de changer de dynamique dans les semaines à venir, mais regardons quels sont les niveaux clés à conserver :

Les altcoins ont la possibilité de changer de dynamique en hebdomadaire.
Graphique de la capitalisation des altcoins (1W)

La tendance est baissière depuis la cassure du niveau à 950 milliards de dollars en mai 2022. Depuis, tous les retours au niveau du biais institutionnel (EMA 9/EMA 18) sont rejetés. Depuis le mois de juin, la capitalisation des altcoins est dans un range entre la borne haute à 670 milliards de dollars et la borne basse à 460 milliards de dollars. C’est la troisième fois que le support agit, il faut que les acheteurs réagissent rapidement pour éviter une catastrophe sous ce seuil. Une perte du support pourrait entraîner une nouvelle vague de baisse pour les altcoins. Si ce scénario se réalise, le prochain support est à 320 milliards de dollars, soit 30 % plus bas.

En cas de rebond et de dépassement du biais institutionnel, le cours pourrait revenir en haut du range. Dans un premier temps, il serait positif de clôturer au-dessus du dernier sommet à 616 milliards de dollars. Dans un deuxième temps, il faudra sortir du range et avoir une clôture supérieure à 700 milliards de dollars. C’est le niveau à regarder pour les semaines et mois à venir. Pour cela, il faudra bien entendu conserver le dernier plus bas de juin à 428 milliards de dollars.

Le momentum a cassé la trendline baissière présente depuis février 2021. Le momentum est probablement en train de changer de tendance, mais il faudra confirmer en continuant de marquer des creux et des sommets ascendants.

>> Jouez la sécurité ! Inscrivez-vous sur Binance, et gagnez un NFT de Ronaldo (lien commercial) <<

Les altcoins sont solides face au Bitcoin

À l’image du secteur des exchange tokens qui restent dans un range, ou comme Ethereum qui n’a pas inscrit de nouveau plus bas depuis juin dernier, les altcoins résistent malgré le bearmarket. Si on compare la capitalisation des altcoins à celle de Bitcoin, le résultat est assez étonnant :

Les altcoins sont bien plus solides qu'en 2018.
Graphique de la capitalisation des altcoins face au Bitcoin (1W)

La situation est totalement différente par rapport à 2018. Certes, le marché des cryptomonnaies est dans un marché baissier, mais la dynamique des altcoins par rapport au Bitcoin est loin d’être similaire à 2018. Lors du dernier bearmarket, le cours est resté sous la trendline baissière jusqu’à juin 2020.

Bien que le cours se situe sous une forte résistance, le cours évolue au-dessus d’une trendline haussière. À partir de là, deux scénarios peuvent être énoncés :

  • Le scénario haussier : l’écosystème évolue et les altcoins sont de plus en plus attractifs. On peut facilement imaginer que certains projets se montrent plus intéressants qu’en 2018, qu’il y a de plus en plus d’altcoins, et que le Bitcoin n’est plus le seul à prendre de la place au niveau des différents médias. Dans ce cas, une fois l’orage terminé, la résistance pourrait être cassée et les altcoins pourraient repartir franchement à la hausse.
  • Le scénario baissier : le bearmarket n’est en est qu’à ses débuts et le plus dur est à venir. Dans ce cas, la résistance rejetterait le cours et la trendline haussière pourrait casser. Si ce scénario se met en place, les altcoins et l’écosystème en général souffriraient énormément.

Il est vrai que les deux scénarios sont diamétralement opposés, mais il faut être prêt pour toutes les situations. Il faut clairement éviter d’être trop exposé au marché en cas de chute sévère.

Pour le moment, le biais institutionnel est haussier, et le cours pourrait rebondir sur les EMA dans les semaines à venir. Le momentum est toujours fragile tant qu’il évolue sous la trendline baissière. Si le RSI casse la trendline baissière, les acheteurs pourraient en profiter.

Ethereum doit changer de dynamique à court terme face au dollar

Certes, Ethereum n’a pas fait de nouveau plus bas depuis juin dernier, mais le cours est en tendance baissière à court terme depuis mi-septembre :

Ethereum est baissier à court terme.
Cours d’Ethereum face au dollar (3D)

Dans cette unité de temps, le cours reste baissier, car il affiche des creux et des sommets descendants depuis septembre dernier. De plus, il se trouve au niveau du biais institutionnel (cercle rouge), et celui-ci pourrait faire barrage. En cas de hausse, il faudra dépasser le dernier sommet à 1 680 $.

Comme pour le graphique de la capitalisation des altcoins, Ethereum a la possibilité de changer de dynamique en hebdomadaire. En effet, une cassure de la résistance à 1 900 $ et une clôture au-dessus de 2 030 $ permettrait de retrouver une dynamique haussière en hebdomadaire. Pour cela, il faudra également conserver le plus bas trouvé en juin à 885 $. Il faudra du temps pour cela, mais les acheteurs ont la possibilité de reprendre la main.

Le momentum est coincé sous une résistance à 58 de RSI. Il faudra retrouver une dynamique haussière claire sur le momentum pour retrouver des couleurs sur le cours.

À très court terme, Ethereum est dans un range entre 1 085 $ et 1 305 $ :

Ethereum est dans un range en unité de temps 4H.
Cours d’Ethereum face au dollar (4H)

La résistance à 1 305 $ a rejeté le cours quatre fois depuis un mois. Le support à 1 225 $ a permis un rebond, et la résistance pourrait être testée une nouvelle fois dans les jours à venir. Si les acheteurs parviennent à casser le range, le cours pourrait rapidement se diriger vers la prochaine résistance
à 1 590 $.

Si les acheteurs échouent, le cours pourrait dangereusement revenir au niveau du support à 1 085 $. Ceci ne serait pas de bon augure, car les vendeurs auraient la possibilité de marquer un nouveau plus bas et ainsi, de confirmer la tendance baissière. Le momentum vient de casser la trendline baissière, c’est peut-être le moment pour les acheteurs de se montrer afin de casser la résistance.

Au final, la situation est clairement différente par rapport à 2018, certains altcoins sont plus forts que le Bitcoin. Ethereum, lui, n’a toujours pas fait de plus bas depuis juin dernier. De plus, la tendance pourrait être de nouveau haussière en cas de clôture hebdomadaire supérieure
à 2 030 $. Pour autant, les altcoins peuvent-ils repartir en tendance haussière avec un Bitcoin aussi faible ? La faiblesse du BTC emportera-t-elle les altcoins avec lui ? Après une année 2022 très compliquée pour les altcoins, espérons que l’année 2023 sera différente.

En France, les choses sont claires ! Enregistrement auprès de l’AMF, statut de PSAN, la plateforme de CZ est dans les clous. Courez vous inscrire sur Binance, LA référence absolue des exchanges cryptos, et économisez 10% sur vos frais de trading en suivant ce lien (lien commercial).

crpto_me

Oenologue de formation, j’ai voyagé dans différents pays et découvert le Bitcoin et les cryptomonnaies. Je me suis notamment formé à l’Analyse Technique et je souhaite partager mes connaissances. Je continuerai à apprendre et à partager.

Recevez un condensé d'information chaque jour