2035 : l’Europe a changé de monnaie, mais ce n’est pas Bitcoin [Crypto Dystopie]

Quel sera notre monde en 2035 ? – Nos cryptos préférées auront-elles disparu ou seront-elles plus que jamais au cœur de nos vies ? La blockchain Bitcoin aura-t-elle changé la face du monde ? Nous nous sommes amusés, au travers de petites histoires, à imaginer notre monde dans un avenir pas si lointain. Le récit qui va suivre est romancé, imaginaire, sans aucune prétention de deviner l’avenir. Amusez-vous avec nous et plongez au sein de notre nouveau format de l’été, également disponible sur notre Twitter. Embarquez dans la DeLorean JDC, direction 2035 !

Paris, quand l’euro devient e-coin

Dans un monde fracturé, deux modes de vie parallèles s’opposent. L’Europe et les USA d’un côté. L’Afrique, l’Asie et l’Amérique Latine de l’autre.

14 février 2035, Paris, France – Jour de la Saint-Valentin

Matthieu se balade près de l’avenue des Champs-Elysées en quête d’un cadeau à offrir à sa dulcinée. Deux ans pile qu’ils sont ensemble. Le restaurant est réservé. Ils iront chez Shiro, restaurant franco-japonais spécialiste de la fusion gastronomique. Une belle soirée en perspective.

Matthieu s’écarte du trottoir accaparé par un chantier en cours. Changement d’enseigne. Un restaurant se tiendra bientôt à la place de l’ancienne banque en faillite, Crédit… quelque chose. Il ne se souvient plus du nom. Suite aux nombreuses fermetures d’entreprises ces dernières années, l’avenue des Champs-Elysées s’était peu à peu transformée.

14ᵉ le bouquet de roses chez Abtan&Fils. 547e les boucles d’oreille chez Tiffany. C’est une somme, se dit Matthieu en observant les joailleries à travers la vitrine d’un air pensif. Mais, il vaut mieux les acheter maintenant, qui sait à quel prix elles seront dans trois mois ?

Dans cette dystopie sur Bitcoin et les cryptomonnaies, le prix des bijoux bien qu'élevé pourrait se voir multiplié dans les mois à venir à cause de l'inflation.
En 2035, les achats se font en e-coins !

« e » pour euro ? Non. e pour e-coin. L’euro n’aura pas résisté à la crise inflationniste de 2022-2028. Faillite de la Grèce puis de l’Italie. En 2029, après sa dépréciation massive face au dollar, il fut décidé unanimement par les États européens de l’abandonner. Mais hors de question de le remplacer par Bitcoin ! Le vieux continent se résigna à adopter la monnaie de banque centrale américaine, l’e-coin.

Pris à la gorge, l’Europe dépend désormais entièrement des USA du point de vue monétaire. Les dettes des États ont purement et simplement été effacées. Retour à zéro. Celles des citoyens, en revanche…

Matthieu se décide finalement à entrer dans la boutique et opte pour la paire à l’éclat bleu topaze. Il saisit sa carte bancaire.

— Sans contact, monsieur ? demande la vendeuse.

— Oui, s’il vous plait.

Matthieu sort du magasin et se dirige lentement vers l’avenue Matignon, direction le Square Marigny. Deux ans, c’est un cap, songea-t-il.

Deux mondes s'opposent sur la planète. Ceux favorables au Bitcoin et ceux utilisant l'e-coin.

>> Toujours pas de Bitcoin dans votre wallet ? Préparez l’avenir, inscrivez-vous sur Binance (lien affilié) <<

Et de l’autre côté du monde ? Bitcoin

14 février 2035, Bangui, Centrafrique – Jour de la Saint-Valentin

Pierre se balade près de l’avenue Barthelemy Boganda en quête d’un cadeau à offrir à sa dulcinée. Deux ans pile qu’ils sont ensemble. Le restaurant est réservé, ils iront aux 5 Fourchettes profiter de leurs spécialités indiennes. Une belle soirée en perspective.

Pierre s’écarte du trottoir, accaparé par un chantier de démolition en cours. L’ancien café délabré deviendra bientôt un espace de coworking flambant neuf pour jeunes startups. De nombreuses initiatives entrepreneuriales naissent ci et là dans un Bangui peu à peu transformé.

Pour ces créateurs du numérique, un seul objectif en tête. La conquête progressive des métaverses, ces univers virtuels en train de se bâtir en parallèle du monde réel. La ville se modernise à vitesse grand V et des commerces fleurissent à chaque coin de rue.

140 satoshis le bouquet de roses chez Zanga&Fils. 5470 satoshis les boucles d’oreille chez Toba Bijoux. C’est une somme, se dit Pierre en observant les joailleries à travers la vitrine d’un air pensif. C’est probable que s’il attendait un peu, il pourrait les avoir pour moins cher. Le cours de Bitcoin progressant désormais de manière très régulière, en pente douce positive, le prix des produits indexés sur son cours décroit naturellement. Mais bon, ce n’est pas tous les jours la Saint-Valentin !

L'unique monnaie utilisée en Centrafrique est désormais le Bitcoin. Dans cette dystopie, son cours suivrait une pente douce croissante.
Une nouvelle économie se crée autour de Bitcoin

Le Bitcoin avait fini par faire son chemin dans l’Afrique entière, dynamique impulsée par le Salvador. Le déclic ? La réunion de 44 banques centrales sur leurs terres en mai 2022. Ils avaient ensuite été rapidement imités par l’Amérique latine et l’Asie. Un par un, les pays avaient embrassé cette nouvelle monnaie numérique, porteuse d’espoir. Et les citoyens aussi.

Pierre avait hésité pendant un temps à s’installer en Europe. Les paysages là-bas sont magnifiques et il n’aurait eu aucune difficulté à acheter une coquette résidence. Ou même un petit immeuble pour faire un peu de location. L’obligation de convertir ses bitcoins en e-coins l’a retenu. L’e-coin est trop fluctuant à son goût.

Les pays européens se sont voilés la face en abandonnant l’euro. L’e-coin n’a rien changé au problème d’impression monétaire et cela, Pierre en est bien conscient. Et il est bien content de se trouver de l’autre côté de la barrière. Pour rien au monde, finalement, il ne quitterait Bangui.

Pierre se décide finalement à entrer dans la boutique et opte pour la paire à l’éclat bleu topaze. Il sort son smartphone.

— Ce sera tout, monsieur ? demande la vendeuse.

— Oui, merci, répond-il en scannant le QR code avec son wallet numérique.

Pierre sort du magasin et se dirige lentement vers la rue de la Kouanga, direction le Jardin Publique. Deux ans, c’est un cap, songea-t-il.

Et si le rapport de force s’inversait ? Et si l’Europe, aussi puissante soit-elle aujourd’hui, se faisait engrainer dans une boucle infernale pilotée par l’inflation monétaire ? Dans cette histoire s’oppose une Europe où il fait bon dépenser son argent immédiatement, à l’image de l’Argentine aujourd’hui. Par peur qu’il se dévalue les semaines suivantes. Et une Afrique où économiser augmente votre pouvoir d’achat dans le temps grâce à Bitcoin. Ce futur dystopique est l’un des milliers de futurs potentiels, et un seul d’entre eux nous attend. Se réalisera-t-il ?


Si arrivé à la fin de cet article vous n’êtes toujours pas convaincu de l’importance vitale de prendre le train de Bitcoin et des cryptomonnaies, quittons-nous bons amis : rien ni personne n’y parviendra ! À défaut, n’attendez plus pour préparer l’avenir en allant vous inscrire sur la plateforme Binance, LA référence absolue du secteur (lien affilié).

Benjamin L.

Issu d’une formation d’ingénieur, j’ai découvert le monde des cryptomonnaies en 2020. Je me suis rapidement passionné pour cet univers en pleine expansion au sein duquel se développent les innovations de demain. J’espère, au travers de mes articles, entraîner le plus grand nombre dans cette fabuleuse aventure.

Recevez un condensé d'information chaque jour