Comment Bitcoin ferait économiser 30% de son PIB aux îles Tonga

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Le roi des cryptos au Royaume de TongaCe parlementaire veut légaliser Bitcoin (BTC), afin notamment de réduire les frais de transaction sur les envois de fonds de la diaspora. Ce projet ambitieux est cependant loin d’avoir le soutien de la banque centrale du Royaume.

Légaliser Bitcoin au Royaume de Tonga : les pros et les contres

Le député de Niuas du Royaume de Tonga, Lord Fusitu'a, a indiqué lors d’une interview accordée au Financial Review, qu’il travaillait sur un projet de loi visant à donner cours légal à Bitcoin. Le projet de loi sera présenté devant le parlement en mai 2022.

Le projet se heurte cependant à la réticence de la Reserve bank of Tonga. Le gouverneur de la banque centrale, Sione Ngongo Kioa, avait écarté la possibilité que Bitcoin devienne une monnaie légale aux côtés de la monnaie fiduciaire actuelle, le pa'anga tongien :

« L'adoption du bitcoin comme monnaie alternative officielle, comme vous l'avez mentionné, est définitivement improbable »

>> Marre de rater les pépites ? Le JDC vous offre un pass VIP pour une IEO prometteuse <<

Bitcoin pour renforcer le pilier économique de Tonga

Lord Fusitu'a estime que le pays perd une grande partie des fonds provenant de sa diaspora dans les frais de services sur les plateformes de transferts telle que Western Union. Ce dernier s'accapare selon lui, 30 % des envois de ces fonds :

« Ainsi, notre PIB en 2020 était de 510 millions de dollars et 30 % de ce montant, représentent les frais Western Union [payés par la diaspora tongienne] »

Lord Fusitu'a suggère que les citoyens utilisent le wallet numérique Strike basé sur le Lightning network, pour réduire drastiquement les frais de transfert :

« Ainsi, au lieu d'envoyer 100 dollars US et d'en recevoir 70, vous envoyez 100 dollars US et en recevez 100, soit 30 % de revenu disponible en plus. C'est comme si vous alliez dire à quelqu'un aux États-Unis que vous n'allez plus payer d'impôt fédéral sur le revenu. »

Tonga abrite environ 100 000 habitants.  La diaspora étrangère composée de près de 250 000 à 300 000 Tongiens, constitue un pilier de l’économie nationale :

« Les envois de fonds représentent entre 38 % et 41,1 % de notre PIB, selon les chiffres de la Banque mondiale que vous utilisez. Ainsi, près de la moitié de notre économie est constituée de l'argent envoyé par notre diaspora »

Lord Fusitu'a veut suivre l’exemple du Salvador, mais on n’a aucune certitude pour le moment que son projet de loi obtienne toutes les voix nécessaires pour son adoption. Il avait déjà exprimé son enthousiasme envers Bitcoin par le passé, en déclarant qu’il souhaitait acheter des Bitcoins avec les 750 millions de dollars de réserve du Royaume.

A défaut de vous inviter au Tonga, le Journal du Coin vous offre des tickets d’entrée VIP pour l’IEO de Jet Protocol sur Ascendex ! Rejoignez la vente privée de la plateforme de référence et anticipez la tendance avant tout le monde en vous inscrivant dès maintenant (détails et conditions dans cet article dédié).

Auteur

Fan de Bitcoin, in love de Litecoin, amie d'Ethereum, j'ai une tendance marquée à friendzoner les shitcoins dont le seul projet d'avenir est de vous délester de vos rêves de prospérité ! J'essaie de n'être maximaliste de rien, je recherche plus les convergences entre ancien et nouveau monde Apprentie-mineuse à mes heures :-)

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER