Bruno Le Maire veut mettre en cage Bitcoin de toute urgence pour « contrer la Russie »

Jouer sur l’émotionnel – Le conflit entre l’Ukraine et la Russie apparaît de plus en plus comme le prétexte idéal pour accélérer la mise au pas de Bitcoin (BTC) et des cryptomonnaies. Après Christine Lagarde, présidente de la BCE, voilà que c’est Bruno Le Maire, ministre des Finances français, qui insiste sur l’urgence de poser un carcan de surveillance réglementaire sur les crypto-actifs.

>> Protégez-vous des incertitudes géopolitiques grâce au fonds IML de Invictus Capital (lien affilié) <<

Bruno Le Maire critique Bitcoin pour sa décentralisation et sa neutralité

La capacité, et même la simple volonté, de la Russie d’utiliser Bitcoin et les cryptomonnaies pour contourner les sanctions économiques des membres de l’OTAN et de l’UE apparaissent au moins exagérées, voire même fantasmées.

Pourtant, cela semble une « bonne » occasion pour certains grands argentiers de pousser toujours plus l’encadrement serré des cryptos (serré genre garrot). C’est notamment le cas du ministre des Finances de la France, Bruno Le Maire.

Après avoir manqué de peu de créer un grave incident diplomatique en parlant ouvertement de « guerre économique » contre les russes – puis entre temps de s’être excusé pour ses propos -, Mr Le Maire veut désormais s’en prendre au jeune marché des cryptos.

Comme le rapporte notamment Reuters, le ministre annonce que « des mesures » sont en train d’être prises contre les actifs numériques, pour éviter toute utilisation de contournement par la Russie :

« Nous prenons des mesures, notamment sur les cryptomonnaies et les crypto-actifs, qui ne doivent pas être utilisés pour contourner les sanctions financières décidées par les 27 pays de l’UE. »

Bruno Lemaire, ministre des Finances de la France

Aucun détail n’a par contre été donné sur ces « sanctions par procuration » contre les cryptos. Il y a toutefois de fortes chances que la restrictive Loi MiCa (markets in crypto-assets) soit de nouveau agrémentées d’amendements très problématiques pour l’avenir des crypto-actifs en Union européenne.

L’expertise institutionnelle enfin à votre portée ? C’est le pari d’Invictus Capital et ses multiples solutions d’investissement. En vous inscrivant maintenant sur la plateforme, vous pourrez diversifier vos avoirs via plusieurs index innovants tels que le Crypto10 Hedged (lien affilié).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour