Bobby Lee : acheter du « bitcoin, c’est comme acheter de l’or soldé à -98 % »

Trading du CoinTrading du Coin

Au cours de la conférence Scaling Bitcoin, Bobby Lee, PDG de l’exchange chinois historique BTCC,  est revenu sur l’histoire du Bitcoin en Chine. Il s’est montré très optimiste quant à l’avenir du Bitcoin, le qualifiant de « bon marché pour l’instant », a partagé ses conseils d’investissements et répondu à diverses questions dans une ambiance détendue.

Bitcoin en Chine

Lee a débuté son intervention avec une rétrospective de l’évolution du Bitcoin en Chine. Il a rappelé que le ban des crypto dans son pays était une nouvelle preuve du défi que représente Bitcoin aux gouvernements et leur économies. La Chine avait en effet banni les ICO et exchanges de devises digitales en Septembre. En réponse, le prix du Bitcoin a chuté violemment, perdant 25% de sa valeur. Depuis, l’ATH de l’époque est passé de 4000$ à plus de 7500$ récemment.

À ses yeux, rien d’étonnant. Il considère d’ailleurs que le prix du Bitcoin est encore bon marché, et s’est amusé à des spéculations, tout en précisant que ces dernières pourraient tout à fait s’avérer exactes.

« Regardez tous les pics dans le passé. Maintenant, on les remarque à peine, ce sont tout juste des petits dos d’âne. » Bobby Lee

« L’année dernière, le bitcoin a fait ses preuves. Ce que je dis à mes amis maintenant, c’est que tant que le bitcoin vaut moins de 10 000 $, vous avez une chance d’entrer. Pour ceux d’entre vous qui pensent que c’est trop cher, si vous regardez dans le rétroviseur, le prix du bitcoin à été multiplié par 10 l’an dernier.[…] Bitcoin, c’est comme acheter de l’or soldé à 98 %. Si vous pensez que c’est trop tard… si j’avais pensé ça en 2012, je ne posséderais pas de bitcoin. » Bobby Lee

« Achetez ! »

Sa conférence a pris un détour plus détendu, et il a gratifié son audimat d’un top 4 des erreurs classiques lors de l’investissement dans le bitcoin.

1. Indécision quant à l’investissement

« Quand on entend parler de Bitcoin, au début, on hésite, faut-il y aller ou non ? La réponse à cette erreur : n’hésitez pas à investir dans le bitcoin.« 

2. Ne pas acheter assez

« La seconde erreur classique, est liée à la première : si vous décidez d’acheter, ne pas acheter assez… Et je vois déjà pas mal de gens se prendre la tête dans les mains … N’est-ce pas ? Alors, n’avez-vous rien appris de Satoshi ? « 

3. Vendre juste après un gain faible

« Et quand je dis « gain faible », je ne vous parle pas de 2%, ni de 5%. Je vous parle de bénéfices de 30%, de 100%, de 300% ! Si vous avez vendu [après ces gains], et bien vous avez raté les bénéfices de 1000%, ceux de 10 000% … « 

4. Vendre au moment d’un panic crash

« [Sachez, si vous avez vendu,] en avril 2013 décembre 2013, le 4 septembre de cette année, le 13 septembre … que si vous n’aviez pas vendu , vous auriez déjà doublé vos gains.« 

Questions/Réponses

Q : « Selon vous, si la Chine émet une cryptomonnaie nationale, vous pensez qu’elle sera issue du fork d’une devise existante, telle que Neo ou Bitcoin, ou alors s’associeront-ils avec une grosse entreprise de technologie comme Tencent ? »

R : « Ni l’un ni l’autre à mon avis. Selon moi, les banques centrales chinoises et d’autres pays vont réaliser des versions cryptos de leurs propres monnaies. Donc on aura du crypto-yuan, du crypto-dollar ou peu importe …

Elles seraient contrôlées et distribuées par l’Etat… De nos jours, les comptes Bitcoins sont générés gratuitement, c’est juste une clé privée, n’est-ce pas ? Et bien là, les comptes vous seront assignés, et liés à votre identité. Donc, ils pourront en théorie poser des limites, approuver ou désapprouver des transferts … Je ne pense pas qu’on aura quoi que ce soit qui ressemble a des cryptomonnaies décentralisées. Ce sera des blockchains privées qui ressemblent a celles qui existent déjà pour les banques …« 

Q : « D’après vous, comment la répression en Chine a impacté sur l’Asie en générale ? »

R : « Ce que je peux dire, c’est que sur les deux dernières années, on a vu beaucoup de développement dans les réglementations en Asie. Pas juste en Chine, mais au Japon, en Corée du Sud… D’autre pays d’Asie du Sud-Est. Mon opinion, après avoir échangé avec beaucoup de gens, c’est que certains de ces pays accordent beaucoup de libertés au Bitcoin parce qu’ils sont en arrière-plan sur la scène économique. Par exemple, le Japon est très « pro-bitcoin« . C’est probablement en réaction à l’influence que la Chine exerce sur la région. On sait aussi que l’économie japonaise piétine depuis deux ou trois décennies, alors pourquoi ne pas essayer quelque chose de nouveau ?

Je pense qu’on verra ça de plus en plus, en Asie du Sud-Est, en Afrique, en Amérique du Sud… Dans d’autres régions du monde qui ne sont pas aux commandes des devises du haut du panier [comme le dollar, le yen ou l’euro]. Il y a plus de 190 pays qui n’ont pas de « devise du haut du panier », et ils cherchent donc à expérimenter avec les cryptomonnaies. »

Q : Vous avez mentionné plus tôt que les acteurs chinois investissent et spéculent, mais n’achètent pas en bitcoins. En imaginant que la Chine continue de traiter avec le Bitcoin, comment pensez vous que l’attitude de ces acteurs va impacter sur le développement de Bitcoin ?

R : « Je ne pense pas que Bitcoin soit restreint à une culture ou à une nationalité. Bitcoin est global, il traverse les barrières culturelles et langagières. Je pense qu’a terme, le coté vraiment intéressant sera l’utilisation humaine face a l’utilisation des entités digitales. C’est ce qui me préoccupe. Est-ce que le Bitcoin est voué à servir l’homme ou la machine ?« 

Recevez tous les matins un résumé de l’actualité des dernières 24h du monde des cryptomonnaies.

Abonnez-vous sur YouTube : Journalducoin
Ajoutez-nous sur Twitter : @lejournalducoin
Upvotez-nous sur Steemit : @Journalducoin
Suivez-nous sur Facebook : @lejournalducoin

Source : YouTube

Pour soutenir le JDC, utilisez nos liens partenaires : Coinbase (10$ offerts), Changelly (pas d’inscription ni de vérification d’identité), Ledger Wallet (coffre fort crypto).

PARTAGER
Avatar
Directeur de publication du média que vous lisez en ce moment même, je quitte mes fonctions stratégiques de temps en temps, pour écrire des billets d'analyse financière du marché des cryptomonnaies.

2 Commentaires

  1. […] Bien que la cryptomonnaie puisse avoir ses détracteurs, l’augmentation constante du prix du bitcoin indique que la confiance des investisseurs reste élevée. Plus tôt cette semaine, le milliardaire Mike Novogratz a de nouveau affichée sa confiance en la devise numérique, prédisant que Bitcoin atteindrait 10 000 $ avant la fin de 2017. On se rappelle également de Boby Lee qui considérait qu’acheter du Bitcoin, c’était acheter de l’or soldé à -98%. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici