Bitcoin est voué à « un bain de sang » selon Nouriel Roubini

Détestation exacerbée – À ce niveau, ce n’est plus de la critique, c’est de la haine pure et simple. Le funeste « Dr. Doom », surnom de Nouriel Roubini, aime prédire l’Apocalypse économique finale depuis des décennies. Est-ce parce qu’il a eu tort jusqu’ici, qu’il est de plus en plus en colère ? En tout cas, notre économiste aime se défouler sur Bitcoin (BTC) et les cryptomonnaies. Ce 1er décembre, il leur promet également la Mort, comme la Banque centrale européenne un jour plus tôt.

Nouriel Roubini aime les pourcentages sortis de son chapeau

Les détracteurs de Bitcoin et des cryptos se repaissent de la chute de FTX. Bien que cet acteur centralisé ait commis de multiples fraudes très classiques, pour ne pas dire communes dans la finance traditionnelle, c’est l’occasion rêvée de jeter les bébés cryptos avec l’eau du bain de cette manifeste escroquerie de Sam Bankman-Fried (SBF).

Si Nouriel Roubini aime prêcher la Destruction totale de l’économie mondiale, il préfère largement insulter le – pourtant petit – marché des crypto-actifs. Pour lui par exemple, le possible effondrement de la méga-banque Crédit Suisse serait « très exagéré ». Cela malgré les près de -60% pour son action, et ses 1,6 milliard de dollars de perte.

Par contre, quand il s’agit des cryptos, le prince des bears (baissiers) se lâche franco. Il nous offre une statistique fraichement sortie de son chapeau, en affirmant que « 97 % » des projets cryptos seraient des « escroqueries ». Accompagnée d’affirmations à l’emporte-pièce dont il a le secret.

« Les dépenses somptuaires sont la norme dans tous les projets de cryptomonnaie. 97% des 20 000 ICO étaient des escroqueries et/ou ont fait faillite. Les milliards collectés ont principalement servi à acheter des villas, des bateaux et des avions dans les Caraïbes/Floride et à payer des fêtes au champagne à 500 000 dollars dans des clubs de strip-tease de Miami, des « massages » et à échapper aux impôts à Porto Rico/Caraïbes. »

Nouriel Roubini considère que 97% des projets cryptos sont des scams.
Compte Twitter @Nouriel

>> Les pronostics sur Binance, c’est 1 million de $ à partager ! (lien commercial) <<

Dr Doom divine un « bain de sang » pour Bitcoin les cryptomonnaies

Notre spécialiste de la prédiction de crises économiques (qui finissent tôt ou tard par venir, par la nature même des cycles financiers) ne s’est pas arrêté à la généralisation malhonnête ci-dessus. Le lendemain, rebelote sur son compte Twitter !

Cette fois Roubini nous promet carrément « l’extinction » des cryptomonnaies. « Beaucoup » de crypto-entreprises vouées à faire faillite est un euphémisme pour lui, qui aimerait sans doute plutôt que « toutes » fassent faillite dans ses rêves (pardon, ses visions).

« « Beaucoup » [vont faire faillite] est un euphémisme. Elles sont toutes en voie d’extinction totale. Le bain de sang n’a fait que commencer. (…) »

Nouriel Roubini voit la mort de toutes les crypto-entreprises.
Compte Twitter @Nouriel

Quel homme débordant d’optimisme et de bienveillance que ce Nouriel Roubini. Il rappelle juste un peu une veille publicité pour une boisson gazeuse à la pulpe d’orange, où l’on se demandait pourquoi le personnage était « aussi méchant ». Peut-être parce que ses prédictions de la Mort des cryptos ne se sont toujours pas réalisées depuis au moins 2018 ? Désolé, les critiques anti-cryptos de Roubini datent certainement de bien avant ça, mais nous n’avons pas d’article plus vieux que celui-là (il proférait déjà des pourcentages sortis de son chapeau, vous noterez).

Bitcoin est résistant et résilient. Demain ou dans quelque temps, vous serez content d’en avoir acheté pendant la crise. Et sur Binance, en acheter pendant la coupe du monde, ça peut rapporter gros ! Lors de la compétition, la plateforme distribue 1 million de dollars aux meilleurs pronostiqueurs ! Courrez vous inscrire sur Binance, LA référence absolue des exchanges cryptos (lien commercial).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour