Un lac transformé en jacuzzi à cause de Bitcoin ? La nouvelle accusation délirante des anti-BTC

Mais pourquoi Bitcoin est-il si méchant ? – Tout le monde le sait dans la cryptosphère : Bitcoin et les cryptomonnaies sont perçus comme l’ennemi à abattre par les gouvernements et les grandes puissances financières. Tous les moyens sont donc bons pour dénigrer ce secteur trop révolutionnaire à leur goût. Cette fois-ci, ils ont trouvé des écologistes comme instrument de crypto-bashing. Dans cette série, nous vous proposons aujourd’hui « Bitcoin fait bouillir les lacs » – pas encore les océans, même si ça ne saurait tarder.

Une goutte d’eau chaude fait-elle bouillir une baignoire froide ?

La nouvelle est rapportée par le média NBC News : des habitants de l’État de New York accusent une ferme de minage de bitcoins, opérée par Greenidge Generation, de littéralement chauffer le lac Seneca.

S’il est vrai que l’eau du lac permet de refroidir les 8 000 machines utilisées pour miner du bitcoin, il s’avère que l’installation est autorisée à prélever cette eau, tant que la température de l’eau rejetée ensuite ne dépasse pas 30 °C en hiver et 42 °C en été.

Le Seneca Lake
Le Seneka Lake, bouillonnant à cause de Bitcoin

Même si une étude thermique complète permettant de clore le débat ne pourra pas être produite avant 2023, Greenidge Generation a récemment publié les températures moyennes de l’eau rejetée entre mars et avril de cette année. Il s’avère que la température est largement inférieure aux seuils autorisés par l’administration : de l’ordre de 8 à 12 °C seulement, soit une différence entre l’entrée et la sortie de l’eau comprise entre 5 et 7,5°C. L’eau de ce lac proche de la frontière canadienne reste constamment très froide en profondeur, environ 4 °C.

Autant dire qu’avec les 15,9 km3 de volume d’eau total que contient le lac Seneca, les 0,0005 km3 prélevés chaque jour par Greenidge Generation sont encore loin de pouvoir faire bouillir le lac, ou de donner « l’impression d’être dans un jacuzzi », comme le prétendent des voisins de la ferme de minage.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Bitcoin-BTC-trop-tard.png.

Un bénéfice économique évident grâce au minage de BTC

De plus, comme le résume bien l’article de NBC, « tout le monde ne souhaite pas le départ de Greenidge ». Bien au contraire ! La centrale de minage a en effet effectué des dons de 25 000 et de 20 000 dollars respectivement au service d’incendie et au district scolaire de son lieu d’implantation.

La ferme de minage est également une « bonne et solide source d’emplois » selon Gwen Chamberlain, ancienne rédactrice en chef d’un journal local, également membre d’un conseil communautaire qui est consulté et agit de concert avec Greenidge.

Selon une étude économique récente, l’entreprise de minage de bitcoins aurait versé, en 2020, un total de 272 000 dollars d’impôts aux autorités locales.

Dès lors qu’on creuse les accusations écologistes contre le roi des cryptos, on découvre souvent qu’en contrepartie d’un (très) faible impact maîtrisé et surveillé, les fermes de minage apportent énormément de bénéfice au tissu économique local. Malgré la franche haine de certains politiciens contre Bitcoin, l’invention de Satoshi Nakamoto révèle chaque jour plus ses capacités à améliorer l’économie, aussi bien au niveau local que mondial.

Le seul jacuzzi qui vous intéresse sera celui dans lequel Bitcoin vous permettra peut-être de vous prélasser à l’occasion ? Pour commencer à travailler sur cet objectif, La plateforme Swissborg propose actuellement une offre ultra-limitée : à la condition d’un dépôt minimal de 150€, et en vous inscrivant sur Swissborg via ce lien affilié, vous obtiendrez jusqu’à 300€ de bonus de bienvenue (voir conditions complètes sur le site officiel).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Commentaires

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour