Bitcoin (BTC) : 600 000 bitcoins en moins sur les exchanges

Trading du CoinTrading du Coin

Depuis le point bas du marché en décembre 2018, le nombre d’adresses Bitcoin (BTC) est de nouveau en hausse. Et ce sont surtout les portefeuilles institutionnels qui se remplissent, comme nous le démontre une récente analyse de Diar.

Une accumulation sur le bottom de Bitcoin

Le cours du Bitcoin n’avait plus tutoyé les 8 500 $ depuis août 2018. Le site Diar s’est livré à une très intéressante comparaison, entre la période passée de marché baissier et l’actuelle hausse.

Le premier constat est que le nombre d’adresses bitcoins a augmenté. Les adresses dites de “détails” (entre 0,01 et 100 BTC) ont vu 126 000 bitcoins s’y accumuler, en plus de grandir en quantité.

Évolution du nombre total de BTC (et leur valeur en dollars) sur les adresses possédant entre 1000 et 10000 BTC (à gauche) – Nombre de ce type d’adresses (à droite)

Du côté des adresses dites “d’entreprises” (entre 1 000 et 10 000 BTC) celles-ci détiennent plus de 4,5 millions de bitcoins.Elles représentent aujourd’hui une capitalisation de 36,4 milliards de dollars (graphique de gauche).

Que ce soit le nombre de ce type d’adresses, ou les bitcoins qui s’y accumulent, on constate que cette hausse s’est faite surtout entre novembre 2018 et début 2019, qui est la période où Bitcoin s’achetait à peu de frais. Durant cette période, la quantité d’adresses “entreprises” a connu une croissance de plus de 26%.

Moins de bitcoins sur les exchanges

On constate également dans le graphique ci-dessous que cette accumulation s’est faite au détriment des très gros wallets de crypto-exchanges (supérieurs à 10 000 BTC). Les adresses de “détails” ont connu une petite hausse, moins impressionnante, mais bien réelle, même si ce n’est rien comparativement aux adresses “entreprises”.

Évolution nette du nombre de bitcoins par tranches d’adresses – Source : Diar

Cette baisse du nombre de bitcoins en circulation sur les exchanges a pour conséquence une baisse de la liquidité, mais surtout, une raréfaction de l’offre. Ce déséquilibre en faveur de la demande a ainsi, en théorie, une conséquence positive sur le prix, une conclusion logique qui explique probablement en partie, la récente explosion du prix de Bitcoin.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar