Un Bitcoin à 300 000 $ ? Chacun y va de son analyse… et la fin évoquée du bullrun pose question

Le calme avant la tempête – La correction actuelle des cours de Bitcoin (BTC) serait-elle sur sa fin, avec une belle reprise bullish à la clé ? Si l’on compare la situation de deux métriques sur Bitcoin entre 2017 et aujourd’hui, les choses pourraient en effet bien s’annoncer, enfin en théorie !

Une petite chute avant un grand rebond ?

Depuis son nouveau plus haut historique (ATH), tout près des 42 000 dollars, notre cher Bitcoin a connu une correction baissière assez importante, l’amenant vers les 30 000 dollars et quelques.

La question que tout le monde se pose est : est-ce que ce nouveau bull run de Bitcoin est déjà fini, ou va-t-il bientôt reprendre de plus belle ?

Selon le site agrégateur de données Glassnode, la configuration actuelle du roi des cryptos inciterait plutôt à l’optimisme, en tout cas si on la compare à la précédente tendance haussière de 2017.

Le premier indicateur rassurant est le Spent Output Profit Ratio (SPOR). Il indique le ratio de profit net (positif ou négatif) des BTC déplacés sur la blockchain, calculé par la variation entre la valeur d’achat (transaction entrante) et la valeur de vente (transaction sortante) en dollars américains.

On voit ainsi ci-dessous que le SPOR est désormais presque revenu en territoire neutre. Dans l’idée d’un mouvement à la hausse similaire à 2017, cela indiquerait une fin de correction proche, avant une nouvelle vague haussière.

Pas encore d’euphorie, même si l’espoir est là

Autre indicateur assez optimiste pour Bitcoin, le Net Unrealized Profit/Loss (NUPL). La métrique des profits et pertes nets non réalisés compare la valeur au moment de la création d’une UTXO (sortie de transaction non dépensée) par rapport au cours actuel du BTC.

Cette métrique est très intéressante, car elle montre d’un coup d’œil dans quelle phase de sentiment de marché se trouve Bitcoin.

Comme le montre le graphique de Glassnode ci-dessous, les données relevées on-chain indique ainsi que le passage dans la zone dite « d’euphorie » ne s’est pas encore produit, puisque le NUPL est resté inférieur à 0,75.

De plus, comme le dit Glassnode, après un événement similaire en 2017, « le cours du BTC a augmenté d’environ 900 % avant de toucher le sommet » de son bull run.

Si ce précédent cycle haussier devait se répéter aujourd’hui, cela pourrait ainsi mener Bitcoin aux alentours des 300 000 dollars l’unité avant un nouvel éclatement de la bulle spéculative !

Bien évidemment, comme toute prévision de prix, celles-ci sont de simples hypothèses (personne n’est devin). En tout cas, ces métriques prises directement en fonction des mouvements on-chain sur le réseau Bitcoin ne peuvent pas mentir (contrairement aux volumes d’échange déclarés par les crypto-bourses). Elles constituent donc des indicateurs très intéressants, à suivre de près.

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour