DGSI Dark Net

Binance aide la police à arréter le responsable de 50M$ de fraudes

Trading du CoinTrading du Coin

Les hackers ont malheureusement trop souvent recours à Bitcoin et aux cryptos sur le Darknet, pour tenter de brouiller les traces de leurs actes frauduleux. Dans le cas présent, le travail commun entre la police britannique et l’exchange Binance a permis de remonter la piste d’un pirate, responsable de multiples campagnes d’hameçonnages.

Binance seconde la police pour faire tomber un réseau de phishing

Dans un message paru sur le blog de Binance ce 26 septembre, le responsable conformité de l’exchange – Samuel Lim – explique que la plateforme d’échange a collaboré en début d’année avec la Cyber Crime Unit des services de police du Grand Londres, au Royaume-Uni.

Ce travail d’équipe a mené à l’arrestation d’un individu accusé d’avoir fraudé un total de 41,6 millions de livres sterling (environ 50 millions $).

L’homme arrêté est un bulgare de 37 ans répondant au nom de Svetoslav Donchev, selon un journal local (The Register). Il était un spécialiste du phishing (hameçonnage) et créait de fausses copies de sites internet connus « d’au moins 53 services différents ».

Ses copies étaient alors vendues sur le Dark Web à d’autres malfaiteurs, pour obtenir des renseignements personnels sur les clients de ces 53 services. Il y aurait 500 victimes.

Son intérêt pour les cryptomonnaies a causé sa perte

Ce qui l’aura perdu, c’est d’avoir accepté des bitcoins contre ses contrefaçons de sites prêts à l’emploi. Cela a permis de le relier notamment au hacker connu sous le nom de “Grant West“, condamné en août. Les policiers ont découvert 1,52 BTC au moment où Svetoslav Donchev a été arrêté.

Svetoslav Donchev a été extradé au Royaume-Uni pour être jugé. Il a plaidé coupable aux cinq chefs d’accusation de fraudes qui pesaient contre lui. Pour ses actes, il a été condamné en fin de semaine dernière à une peine totale de neuf ans de prison.

« Nous reconnaissons que la coopération avec les services de police du monde entier joue un rôle important dans la mise en place d’un environnement sûr dans cet espace », conclut Samuel Lim pour Binance.

Il semble en effet évident que les crypto-exchanges ont tout à gagner, en termes de confiance dans le secteur, à lutter contre les acteurs malveillants qui utilisent les cryptoactifs à mauvais escient.

 

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar