Insolite : le CME Group va-t-il miner Bitcoin ?

Trading du CoinTrading du Coin
4.9
(9)

Le Chicago Mercantile Exchange (CME) est parmi les premiers, avec le CBOE, à avoir proposé des contrats à termes sur Bitcoin. Cet attrait pour le roi des cryptomonnaies ne s’arrête pas là, et les experts de la haute finance pourraient se lancer… dans l’industrie du minage !

Notre analyse du 27 mars sur Bitcoin »

Le CME Group a récemment transmis à la Securities and Exchange Commission (SEC) une copie de la lettre adressée à ses actionnaires, pour la future élection de son conseil d’administration.

Dans ce document, Dante Federighi – candidat au poste de directeur – suggère de diversifier les secteurs d’activité du groupe, notamment par la construction de centrales électriques, dont l’énergie excédentaire pourrait servir à miner des bitcoins :

« Certains de nos plus gros investisseurs, comme BlackRock, transfèrent leurs investissements vers des entreprises qui s’efforcent de créer de la valeur pour tous leurs actionnaires. Le groupe CME doit anticiper cette tendance en construisant des centrales solaires, éoliennes et hydrauliques pour alimenter nos activités mondiales. Puis exploiter l’énergie superflue pour miner du Bitcoin et d’autres cryptomonnaies ».

Le candidat au poste de direction du CME explique également que ces cryptoactifs seraient « immédiatement convertis » en monnaies fiduciaires après leur minage, plutôt que de les stocker. L’inverse nous aurait étonné !

Cliquez ici pour lire notre guide complet sur le minage »

On pourra aussi noter que Dante Federighi semble très au courant du potentiel des cryptos, puisqu’il propose également aux actionnaires, de tokeniser une partie des actions du groupe. Cela afin qu’elles puissent être « échangées librement sur une blockchain ».

Le CME Group pourrait donc avoir un directeur résolument tourné vers les cryptomonnaies. Bonne ou mauvaise nouvelle ?

Contrat à terme du CME sur Bitcoin en journalier

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.9 / 5. Nombre de votes : 9

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici