Goldman-Sachs Matta

Goldman Sachs repousse indéfiniment l’ouverture de sa plateforme de crypto-trading

Trading du CoinTrading du Coin

La nouvelle avait fait grand bruit en décembre 2017 : la méga-banque internationale Goldman Sachs devait ouvrir une plateforme de trading de cryptomonnaies à l’été 2018. Mais comme vous l’avez remarqué, la période estivale touche à sa fin, et toujours rien ! Et pour cause : cette plateforme de trading made in Goldman Sachs est repoussée aux calendes grecques.

La mondialement connue chaîne économique Bloomberg claironnait pourtant haut et fort en décembre dernier que Goldman Sachs avait pour ambition de devenir « la première grande entreprise de Wall Street à commercialiser des cryptomonnaies ».

C’est par Business Insider qu’on apprend que Goldman Sachs va au final mettre en pause, indéfiniment, son projet de bureau de change pour le bitcoin et les cryptomonnaies. Beaucoup de bruit pour rien en somme !

La méga-banque passe ses plans à la trappe, avec pour principale raison le fait que le cadre réglementaire entourant les cryptomonnaies est toujours très flou.

En revanche, Goldman Sachs souhaite à la place offrir un service de garde des cryptomonnaies, destiné aux gros clients institutionnels (en même temps, en tant que particulier, qui aurait envie de confier ses clés privées de cryptos à Goldman Sachs ?).

Michael DuVally, porte-parole de la société, aurait déclaré : « En réponse à l’intérêt des clients pour divers produits numériques, nous explorons la meilleure façon de les servir dans cet espace (…) À ce stade, nous ne sommes pas parvenus à une conclusion sur la portée de notre offre d’actifs numériques. »

Certains, comme CCN, s’interrogent sur la possibilité que cette stratégie attentiste de Goldman Sachs soit à mettre en relation avec les reculs continus de l’approbation d’un ETF Bitcoin par la SEC (Security & Exchange Commission), l’autorité régulatrice financière américaine, qui elle aussi n’arrête pas de botter en touche, repoussant autant que possible sa décision.

Après, il reste à savoir si finalement ceci est une bonne ou une mauvaise nouvelle. Pour le marché dans sa globalité, elle peut paraître mauvaise, mais certains diront qu’ils n’étaient pas pressés de voir cette méga-banque, très connue pour ses manipulations de cours (notamment ceux de l’or et des matières premières), arriver sur notre petit marché des cryptomonnaies.

Sources : CoinTelegraph ; CCN ; Cryptovest || Images from Shutterstock

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

RECEVEZ NOS OPPORTUNITéS CRYPTOS

Vous pouvez encore recevoir gratuitement nos analyses exclusives en privé :

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar