Warner Music participe à la nouvelle levée de fonds des créateurs des CryptoKitties

Trading du CoinTrading du Coin

Vous vous souvenez des CryptoKitties, ces cartes de chats virtuels à collectionner, qui avaient réussi à saturer complètement le réseau Ethereum par ses transactions en décembre 2017 ? Ils nous réservent sans doute encore des surprises, eux qui viennent de conclure une levée de fonds où de grands noms se bousculent… et pas seulement issus de l’industrie crypto.

Feel the Flow

Selon Forbes, Warner Music fait partie des gros investisseurs ayant participé à cette fameuse levée de fonds de 11,2 millions de dollars menée par Dapper Labs. Le but de cet investissement serait de financer le déploiement de la nouvelle blockchain de Dapper labs, appelée Flow, ainsi que le développement d’applications décentralisées (dApps) sur cette dernière.

Flow est présenté comme pouvant traiter des volumes de transactions beaucoup plus importants que la blockchain Ethereum. Notons tout de même que les données avancées par certains des promoteurs du projet ont de quoi étonner.

 

Arianna Simpson – membre d’un fonds spécialisé en capital-risque – a promis monts et merveilles avec une blockchain de dernière génération censée dépasser toute concurrence dans une série de tweets très enthousiastes, parlant d’une blockchain étant “6000x plus rapide qu’Ethereum pour 0,1% de son coût”. D’autres experts ont adopté un ton plus mesuré, à l’image de l’ancien chercheur de Cambridge Michel Rauchs qui s’est limité à expliquer que “lorsque quelque chose paraît trop beau pour être vrai, c’est sans parce que c’est le cas”.

Let’s Dance

Warner Music aurait investi près d’un million de dollars à côté d’importants investisseurs de la cryptosphère comme les fonds Andreessen Horowitz, Digital Currency Group, Union Square Ventures ou encore Venrock.

Selon Jeff Bronikowski, vice-président pour le développement commercial de Warner Music, la nouvelle blockchain Flow de Dapper Labs pourrait être adaptée pour créer des marchandises uniques et échangeables :

“L’objectif principal est de créer de nouvelles voies par lesquelles les fans de nos artistes peuvent assouvir leur désir de collection, et s’engager avec les artistes d’une manière nouvelle et différente qu’ils n’ont jamais utilisée auparavant.”

En plus de recevoir une part des actions de Dapper Labs, les investisseurs auront également la possibilité de les convertir en tokens, lesquels pourront être échangés sur le réseau Flow. Pour cela, la société devra par contre obtenir l’approbation réglementaire de la Securities & Exchange Commission (même si l’on sait à quel point cela peut prendre du temps avec la SEC).

Certains diront que sa participation peut sembler bien symbolique au vu du poids du géant international que représente le groupe Warner, mais elle montre au moins que même les mastodontes de la finance classique placent leurs pions dans tous les domaines de l’innovation. Les tokens non-fongibles, appelés à s’inscrire durablement et à essaimer en dehors de la stricte cryptosphère ? L’avenir nous le dira.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar