Tether-USDT

Tether nomme un nouveau CCO

Et cette fois, c’est du lourd, on vous dit – Après le départ soudain de son ancien Directeur de la Stratégie fin juin, c’est par un communiqué publié le 12 juillet que Tether annonce le recrutement d’un nouveau Responsable Qualité (Chief Compliance Officer, en anglais) pour la gestion des procédures diverses et variées de son stablecoin, avec en ligne de mire la conformité absolue aux obligations légales. Cette décision est en lien avec les divers imbroglios juridico-comptables auxquels l’entreprise se trouve mêlée depuis maintenant quelques temps.

Lire également : Tether Ltd., Bitcoin et le marché “libre”

Tether-USDT

Pour rappel de leurs aventures passées, notons que :

  • La société Tether n’a pu fournir qu’un simili-audit de ses comptes pour prouver qu’elle supportait réellement chaque USDT émis par un véritable dollar, rapport qui a laissé une bonne partie des observateurs ayant lu le document circonspects, au mieux.
  • L’USDT fait assez régulièrement la une des sites d’actualité cryptos mais aussi économiques classiques pour son utilisation supposée par divers acteurs, suspectés de wash trading ou de l’utiliser comme outil de manipulation des cours du bitcoin, utilisation relevée et étudiée dans plusieurs études universitaires récentes.
  • Malgré cette situation parfois tendancieuse de stablecoin sujet à caution, cela n’empêche pas la maison-mère Tether Ltd de continuer à faire fonctionner la blockchain à billets : aujourd’hui-même, 100 nouveaux millions d’USDT ont été émis.

Casa-de-papel

C’est donc dans ce contexte détendu et pour le moins festif que débarque officiellement Leonardo Real, désigné nouveau Responsable Qualité. Mais qui est donc ce cher Leonardo ?

Rien de moins que l’ancien patron du service de contrôle AML (Anti Money Laundering, mesures bancaires de lutte contre le blanchiment d’argent) de la Banque de Montréal (BMO).

Obama-Mic-Drop

Leonardo Real avait auparavant occupé diverses fonctions de gestion au sein d’organismes aux horizons financiers diversifiés, aussi bien dans le domaine de l’investigation AML sur les marchés boursiers régulés classiques, la surveillance du trading de futures ou la gestion d’actifs divers au sein de grands groupes. À noter qu’il est également l’auteur d’un article de recherche primé dans le microcosme AML, datant de 2016, sur les utilisations possibles de Bitcoin dans le cadre d’activités de blanchiment d’argent et de divers trafics illégaux, et sur la manière de remonter aux parties prenantes de ces transactions malgré les outils disponibles alors pour le mixing de coins.

Tether-USDTIl sera à coup sûr très intéressant de suivre la trajectoire future de Tether Ltd et sa communication, afin de voir si le recrutement de ce genre de profils est une nouvelle tendance marquant (peut-être ?) un revirement dans l’image de marque que cherche à donner la société Tether.

 

Sources : Bitsonline ; FinanceMagnates ; Coindesk ; Tether || Images from Shutterstock

Restez connecté à l'actualité
Qui d'autre veut recevoir un résumé de l'actualité des dernières 24h chaque matin ?
PARTAGER
Grégory Guittard
Contributeur pour Journalducoin.com, orthophoniste de formation, mais également crypto-curieux. Chercheur de gemmes (altcoins), las d'attendre la prochaine Alt-Season. Devenu Bitcoin maximaliste par expérience, mais qui ne mord pas (encore). Je suis particulièrement intéressé par les problématiques liés au fonctionnement cognitif et à la théorie des jeux. Je disrupte des articles à l'occasion sur mon temps libre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.