Roger-Ver

Entretien avec Roger Ver : Bitcoin Cash et perspectives (3/3)

Trading du CoinTrading du Coin

Entretien avec Roger Ver : la seconde partie (Philosophie)

Oui, j’adore l’approche opposée du Japon sur tous les aspects, c’est juste exceptionnel. Revenons-en à Bitcoin Cash.

Est-ce que BCH va encore plus se singulariser par rapport à Bitcoin, sur le plan technique, mais également dans l’approche de la communication dans les années à venir ? Aussi qu’est-ce qui ferait de BCH la meilleure option, alors que l’on a de nouvelles devises basées sur de nouveaux algorithmes de consensus fondamentalement plus performants qui voient le jour ? On peut penser par exemple à EOS et sa preuve d’enjeu déléguée, ou encore à d’autres devises basées sur la preuve d’enjeu. Ces devises nécessitent moins de ressources pour fonctionner et annoncent parfois une scalabilité impressionnante. Quel est le plan de BCH pour tenir tête à cette concurrence émergente ?

Tout simplement, l’effet de réseau. Bitcoin Cash est la quatrième plus grande devise du marché, avec une quantité impressionnante de portefeuilles et de marchands la supportant. C’est beaucoup plus rare pour les devises derrière. D’ailleurs, de plus en plus en de marchands gardent seulement Bitcoin Cash, pour les frais réduits sur notre réseau. Aujourd’hui, on trouve de plus en plus de nouveaux business acceptant BCH plutôt que BTC, et c’est selon moi, un atout essentiel de BCH par rapport aux autres cryptodevises disponibles. Nous verrons bien ce qu’il se passera dans les années à venir, et puis de toutes façons, tu sais, je suis en faveur de ce qui fonctionne. BCH fonctionne aujourd’hui très bien, les frais sont ridiculement faibles et les transactions suffisamment rapides, je m’en contente. D’ailleurs, des outils de confidentialité arrivent sur BCH, ces mêmes outils qui ont disparu sur BTC. Les frais étant trop élevés, ces derniers n’étaient plus intéressants.

Beaucoup de projets sont actuellement développés en parallèle de BCH (sidechains, applications etc). Ils ont récemment annoncé un truc, “Wormhole Cash”, qui va permettre la création de tokens et l’exécution de smart contracts sur BCH par exemple. J’ai hâte de voir ça arriver. Enfin, on a une équipe entière de développeurs à plein-temps chez bitcoin.com, qui améliorent et maintiennent des outils de développement, rendant la création d’applications sur Bitcoin Cash vraiment facile. Apparemment, notre plateforme est si chouette que pas mal de fans de BTC et de développeurs nous ont demandé si nous prévoyons de sortir nos outils pour BTC. Notre réponse étant évidemment non, car nous voulons cultiver l’exclusivité pour notre BCH. Peu m’importe les foudres que je peux m’attirer pour ses propos, il n’y a qu’un seul Bitcoin pour moi et c’est Bitcoin Cash.

C’est un position assez radicale et expéditive. J’ai hâte de voir l’évolution des deux réseaux dans les années à venir.

Le monde a besoin d’une devise qui fonctionne avec consistance, pas d’une devise fragile techniquement, face aux hausses d’utilisation. BCH n’a pas encore connu d’envolée de ses frais de transaction à ce jour, et c’est ce qui est important pour moi.

Et le Lightning Network, même si à ce stade, ce n’est pas encore ça et que l’expérience utilisateur est terrible, qu’en penses-tu ?

Tu peux me configurer un wallet Lightning Network sur mon téléphone s’il te plaît ? Je crains que non… S’ils arrivent à mettre ça en place comme il faut et que les performances promises sont honorées, je reconsidérerais peut-être toutes mes positions.

Tu reviendras sur Bitcoin ?

C’est à voir, mais je suis en faveur ce qui fonctionne et si Bitcoin regagne de sa superbe avec LN, alors je changerai de cap. Le truc, c’est que ce qu’ils ont fait avec Lightning Network est difficilement acceptable, pour l’instant ils ont intentionnellement perturbé un système qui fonctionnait dans l’espoir de faire migrer les gens vers un système qui ne fonctionne pas encore. Et ça c’est terrible. Quoiqu’il en soit, si Lightning marche, j’en serai fan, mais il y a des contraintes informatiques, qui me font douter des chances de ce dernier de fonctionner.Fiscalité cryptomonnaies

Les cryptomonnaies ont-elles de la valeur, Roger ?

Soit, très bien. Parlons maintenant marché des cryptodevises. Ce dernier a été plutôt stable sur les dernières semaines. Pour rappel, aujourd’hui et alors que nous nous parlons, Bitcoin avoisine les 7000 $ et l’ether tourne autour des 400 $, BCH se maintenant à 700 $. Penses-tu que les cryptomonnaies ont finalement atteint leur valeur intrinsèque ? Dans le cas de BCH, ne penses-tu pas que 700 $, c’est-à-dire un dixième d’un BTC est une valeur raisonnable ?

Pour être honnête, je serai surpris si dans le futur un BCH ne coûte pas plus qu’un Bitcoin. Tu entends souvent des tas de gens dire que BTC est seulement intéressant pour les grosses transactions ou comme réserver de valeur. Mais regarde, en France, vous utilisez l’euro pour les petites transactions mais aussi pour les grandes. Une monnaie dont l’ambition est globale doit pouvoir être utilisée dans tous les contextes, aujourd’hui, c’est le cas de BCH et pas de BTC. Ce n’est qu’une question de temps avant que les gens réalisent l’utilité supérieure d’une monnaie comme BCH.

Rappelle moi la capacité transactionnelle de BCH ?

20 à 30 fois plus que BTC.

Mais comment une devise comme BCH pourra supporter un trafic d’ordre mondial ?

Alors, aujourd’hui, 100 transactions par seconde, ce n’est pas assez. Mais un instant.
*Roger s’en va chercher une caisse parmi de nombreuses étagères de matériel.* Regarde, ça ce sont des cartes mémoires de 4 Mo que je vendais à 200 $/pièce, à l’époque. Je pourrais les jeter aujourd’hui, elles ne valent plus rien, n’est-ce pas ? Mais elles ont une valeur émotionnelle pour moi maintenant, il y a plus de 20 ans, 4 Mo, c’était énorme ! Je les garde pour me rappeler les progrès fulgurants du matériel informatique ces dernières décennies. Je ne vois pas pourquoi cette logique du progrès ne serait plus valable aujourd’hui. J’en viens maintenant à Bitcoin Cash. Aujourd’hui un bloc de la chaîne BCH pèse 32 Mb, c’est déjà pas mal. Néanmoins, aujourd’hui, avec un ordinateur basique à 1000 $ tu peux facilement gérer des blocs de 128Mb. Voyons maintenant les choses autrement. D’ici deux ans, même si le progrès est légèrement freiné à partir d’aujourd’hui, les ordinateurs domestiques seront sensiblement plus puissants. Ils pourront donc facilement supporter des blocs deux fois plus grands, puis plus tard quatre fois plus grands et ainsi de suite.

Beaucoup de gens pensent que nous avons atteint un certain seuil d’évolution côté hardware, mais c’est exactement le même état d’esprit qu’il y a 20 ans. La réalité effective en a surpris plus d’un, en définitive. J’ai passé 20 ans à vendre du matériel informatique et j’ai pu être un témoin privilégié de ce progrès. En cultivant l’idée que les choses sont impossibles et en ne prenant aucun risque, je pense que l’on se condamne à rester en bas. Être qualifié d’idiot du village, ou d’irrationnel à répétition, n’a rien de réjouissant. Malgré tout, si c’est le prix à payer pour obtenir reconnaissance en définitive, j’accepte ce poids. “Qui ne tente rien n’a rien”. En croyant que c’est impossible d’emblée tu ne tenteras rien, alors qu’en croyant que c’est possible, même si c’est peu probable, tu t’octroies une chance de réussir. Je place du coup suffisamment de confiance dans l’évolution relative du matériel informatique et de la bande passante moyenne, pour être serein quant à la scalabilité de BCH par l’augmentation de la taille des blocs et aussi les transactions offchain. Ça prendra le temps que ça prendra, regarde le temps qu’il a fallu à Bitcoin pour remplir entièrement un bloc d’1 Mb, 7 ou 8 ans ? Ce n’est qu’affaire de patience et de conviction, selon moi.

Donc selon toi, l’évolution concomitante de la capacité de stockage moyenne, de la vitesse d’Internet et des processeurs, devrait permettre de supporter l’augmentation du nombre d’utilisateurs sur Bitcoin Cash.

Oui, ce qui est certain c’est que la capacité transactionnelle de BCH augmentera. Après, nous ne sommes jamais à l’abri d’une augmentation brutale du nombre d’utilisateurs de BCH, mais c’est un scénario que je ne peux pas redouter.Roger Ver Procès Telegram

Roger Ver : escroc & homme de mal ?

Nous avons entendu ton avis quant aux perspectives d’évolution de BCH pour supporter un volume plus important. J’aimerais maintenant rebondir, si tu me le permets, sur l’opinion publique à ton égard. Bon nombre de gens furieux te considèrent comme un vendu, un escroc, un homme de mal. Comment réagis-tu à ça ?

Je n’ai pas abandonné Bitcoin, c’est Bitcoin qui a cessé d’être ce qu’il est, je reviens toujours à ce point là. J’ai fait une vidéo sur Youtube, où j’explique pourquoi je pense que Bitcoin Cash est l’authentique Bitcoin, et pourquoi Bitcoin Core n’est plus ce qu’il était. J’ai usé de beaucoup d’arguments pour défendre ma thèse. En retour, j’ai reçu un lot d’insultes et d’accusations, exemptes d’arguments. Quelqu’un de décent devrait user de logique et de raisonnement pour attaquer le postulat de quelqu’un, et c’est rarement le cas sur Internet. Je suis toujours ouvert au débat, si l’on me propose des arguments intéressants, cependant. J’aimerais entendre plus de choses intéressantes afin de m’enrichir intellectuellement, mais bon, c’est assez difficile d’entretenir des discussions pertinentes avec les utilisateurs des réseaux sociaux.

Pour en revenir à la question principale : Non, l’opinion de quelques personnes agitées sur Internet m’importe peu, je reste fidèle à mes convictions et je tends l’oreille à ceux voulant me rejoindre ou débattre comme il se doit. Je ne demande que des évidences, des arguments, et c’est avec grand plaisir que je changerais éventuellement de point de vue.

J’ai entendu dire que tu peux être très contrarié si l’on parle de “Bcash” au lieu de “Bitcoin Cash”. Pourquoi ça ?

Encore une autre bêtise répandue à mon sujet sur Internet. J’ai fait un doigt d’honneur à un type sur une Interview Youtube, y a 6 mois. Les gens sur Internet disent que j’ai fait un doigt d’honneur parce que ce type a appelé Bitcoin Cash, “Bcash”. Je pense qu’appeler ainsi Bitcoin Cash est une attaque sociale grossière, essayant de délier la valeur “bitcoinnienne” de Bitcoin Cash. Mais ce qui m’a énervé avec ce gars, c’est qu’il a insisté de façon puérile avec cette appellation et a surtout commencé à scander n’importe quoi, allant jusqu’à m’accuser d’avoir fait des choses que je n’ai pas faites. Il disait que j’avais payé des gens sur Internet pour défendre et faire l’apologie de BCH sur les réseaux… Calomnie.

Merci pour cette ultime réponse, je pense que nous en arrivons à la fin de notre session.

L’ultime message de Roger Ver : achetez du Bitcoin Cash !

Roger, une nouvelle fois, merci pour le temps consacré. As-tu un ultime message à faire passer ?

Je ne demanderai pas à tout le monde d’acheter du Bitcoin Cash, mais je souhaite que tout le monde prenne le coup des cryptomonnaies et remette en question sa condition.

À très bientôt Roger, à Tokyo ou ailleurs !

Ainsi s’achève cette longue discussion se voulant la plus globale possible. La discussion fut plaisante de mon point de vue et Roger avait des concepts intéressants à avancer. Même si je ne partage pas cette ferveur pour Bitcoin Cash, l’échange fut sans anicroche et Roger s’est révélé être un personnage au profil bien différent de celui que certains lui attribuent sur Internet. Loin de la figure de zèle et de prétention décrite sur les réseaux, il était possible d’argumenter convenablement avec ce dernier, et soulever des idées opposées aux siennes, sans rendre le débat déplaisant. Même si je n’ai pas de convictions particulières quant au succès de BCH comme devise universelle de demain, et que je trouve certaines de ses réponses redondantes, je pense que les idées et l’expérience de M. Ver restent pertinentes à étudier. L’avenir nous dira si sa prescience servira de nouveau son succès entrepreneurial.

Je vous retrouve très bientôt pour de nouveaux “crypto-contes” !

Images from Shutterstock

PARTAGER
Sami
Fervent passionné de devises numériques, et même des plus louches! Je noie mon temps, sur le net à analyser des projets de toutes natures et à brasser un maximum d'actualité sous plusieurs langues . Il m'arrive parfois d'écrire, faisant de mon mieux pour publier le moins d'inepties possible, bien entendu. A bientôt dans la crypto ! contact : [email protected]

2 Commentaires

  1. Merci pour ce reportage.
    J’ai perçu Roger Ver sous un autre jour. Je recoupe ton interview avec un documentaire que j’ai regardé hier (Diffusé sur Science & Vie TV) et je dois dire que sur le fond je le comprends totalement et suis assez d’accord avec ces politiques et philosophiques.
    Si seulement il faisait moins de tintamarre autour de BCH (mais c’est son truc à lui, l’outil de la propagande de ces idées, je peux comprendre) et surtout si il pouvait définitivement les liens avec cet imposteur de Craig Wright…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.