La roadmap d’Ethereum 2.0 Serenity

Trading du CoinTrading du Coin

L’entreprise Consensys, hautement impliquée dans le développement d’Ethereum a publié une nouvelle version de la roadmap de l’évolution du protocole Ethereum vers Serinity et le Proof of Stake.

Cliquez ici pour devenir développeur Ethereum

Ethereum Serenity

Serenity a été présenté par Vitalik Buterin en 2018, comme étant une évolution d’Ethereum en plusieurs phases, visant à améliorer le protocole sur cinq plans : simplicité, résilience, longévité, sécurité et décentralisation.

Ce processus d’évolution est déjà en marche. Le hard fork Constantinople déployé en février 2019 en est une brique préparatrice. D’autres hard fork sont à venir d’ici 2020 comme le montre la nouvelle roadmap publiée par Consensys.

Les différentes phases menant vers Ethereum Serenity.

Istanbul

Avant d’entrer dans les différentes phases de Serenity, une dernière évolution est prévue pour octobre 2019 avec le hard fork Istanbul, composé de 16 EIP (Ethereum Improvment Proposal). La principale amélioration réside dans l’implémentation de ProgPow un nouvel algorithme de minage réduisant l’avantage qu’ont les machines de types ASIC sur les cartes graphiques. L’écart de rentabilité entre ASIC et GPU sera ainsi réduit, rétablissant une égalité d’accès au minage, élément essentiel à la décentralisation même si cela se fait au dépens de la sécurité du réseau.

Beacon Chain

La Beacon Chain représente la phase 0 du processus d’évolution Serenity et devrait être déployée en 2019. C’est une nouvelle blockchain fonctionnant en Proof of Stake, marquant ainsi la transition du protocole du PoW au PoS. Cette chaîne sera déployée et fonctionnera en parallèle de la blockchain PoW actuelle assurant qu’il n’y ait pas de rupture dans la continuité des chaînes.

En plus de cela, la Beacon Chain est une brique fondatrice pour les prochaines évolutions. Elle permettra de déterminer et sécuriser l’état des shard chains, qui seront implémentés plus tard dans la phase 1 de Serenity.

Shard chains

La phase 1 de l’évolution, prévue pour 2020, voit le déploiement des shard chains, une fonctionnalité majeure pour la scalabilité future du réseau Ethereum. Le sharding, offre la possibilité de répartir le traitement des données et des transactions à des sous-ensembles de nœuds permettant des transactions parallèles. Ceci en opposition à l’état actuel où chaque nœud complet doit traiter et valider l’ensemble des transactions.

eWASM

La phase 2 de Serenity voit l’ensemble des principales fonctionnalités d’Ethereum 2.0 se combiner. EWASM (Ethereum Web Assembly) est une version Ethereum de Web Assembly qui remplacera l’actuelle machine virtuelle.

Web Assembly supporte un grand nombre de langages de développement. Les smart contracts ne seront plus cantonnés au Solidity et pourront tirer avantage de ce que d’autres langages ont à offrir.

Cliquez ici pour devenir développeur Ethereum

Il est important de souligner que lors des phases 0, 1 et 2, la chaîne originelle en PoW ne va pas disparaître. Elle continuera de coexister aux côtés de la Beacon Chain, les mineurs cependant verront au fur et à mesure la récompense de minage diminuer à cause de la Difficulty Bomb, jusqu’à ce que le minage devienne impossible, assurant une transition graduelle entre le PoW et le PoS.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Poster un Commentaire

avatar