MEW est plus ciblé par les pirates que l’ensemble des banques

Trading du CoinTrading du Coin

Le fournisseur de wallets Ethereum MyEtherWallet (MEW) a enregistré plus de tentatives d’attaques informatiques par les pirates que l’ensemble des banques les plus capitalisées du monde, selon le classement de « Fortune 500 ».

MEW, principale plateforme cible des crypto-pirates

Pour Segasec, la société chargée de protéger MyEtherWallet contre les attaques malveillantes, de telles attaques ne sont pas surprenantes sachant le nombre de tokens Ethereum qui transitent via l’outil. En dehors des mesures de sécurité de base liées aux clés privées et aux outils de connexion, la sécurité globale de la plateforme est essentielle. D’après Sagasec, depuis le début de sa mission de protection de la plateforme MEW, l’entreprise de protection informatique aurait réussi à contrer 313 attaques, avec une moyenne de 30 à 40 attaques par semaine. Notons que ces chiffres évoluent de façon croissante quotidiennement.

Le PDG et co-fondateur de Segasec, Elad Schulman, explique que les statistiques mentionnées ci-dessus « placent MEW parmi les sociétés les plus touchées dans la cryptoshère ». Il note également que « la plateforme a été ciblée beaucoup plus souvent que certains des grands noms de l’industrie, comme les grandes institutions financières ».

Segasec, un allié indispensable

D’après MEW, le recrutement d’une société tierce de sécurité était nécessaire eu égard des attaques écrasantes précédentes. Jusqu’au recrutement de Segasec, la sécurisation de la plateforme MEW était assurée par son fondateur, Koala Hemachandra, et son équipe. En effet, l’identification des attaques de type phishing et les sites d’usurpation d’identité représentait une charge de travail conséquente pour l’équipe, allant de quelques heures supplémentaires à plusieurs jours. La raison étant principalement liée au nombre et à la redondance des attaques.

Selon Hemachandra, le partenariat avec Segasec vise principalement à sécuriser les utilisateurs de la plateforme et à assurer la sécurité de leurs ethers.

Il déclare :

« Nous voulons que nos utilisateurs se sentent en sécurité et nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour y parvenir, donc notre partenariat avec Segasec est une autre étape importante pour protéger nos utilisateurs des acteurs malveillants. »

La protection contre de telles menaces est généralement assurée par le démantèlement total de ces plateformes malveillantes, en les bloquant.

Dans le cas de MEW, Segasec surveille en permanence 2 746 noms de domaines suspects susceptibles de devenir des sites “dangereux”.

Sources : Blockmanity ; CCN || Image from Shutterstock

Yanis
Blockchain believer et crypto investisseur depuis 2013, je suis chargé de rédactions et d'interviews pour Journalducoin. Mon objectif est de contribuer à la promotion et au développement des protocoles blockchain en France. Retrouvez mes articles pour ne manquer aucune crypto news !

Poster un Commentaire

avatar