Winklevoss

Les Winklevoss en discussion avec Facebook pour intégrer l’association Libra

Trading du CoinTrading du Coin

Les frères Winklevoss ne sont pas rancuniers, quand il s’agit de faire des affaires : malgré leur conflit bien connu avec Mark Zuckerberg en ce qui concerne la paternité de Facebook, les jumeaux envisagent de rejoindre son dernier projet en date. Les Winklevoss annoncent ainsi qu’ils étudient sérieusement la possibilité de faire entrer leur entreprise Gemini au sein de l’association gérant le Libra.

Balance et Gémeaux réconciliés ?

Cameron et Tyler Winklevoss, les fondateurs du crypto-exchange Gemini, ont récemment participé à un épisode de podcast de plus d’une heure réalisé par CNN. Ils reviennent à l’occasion de cet interview sur l’annonce du Libra par Facebook, discutant des implications de ce projet pour le secteur des cryptomonnaies.

Les jumeaux Winklevoss expliquent d’abord qu’ils considèrent Libra comme une bonne chose : le projet marque un pas de plus vers un « avenir où nous ne pourrons plus vivre sans cryptos, ou même imaginer un monde d’avant les cryptos ».

Cameron et Tyler révèlent ensuite qu’ils seraient non seulement prêt à voir le Libra être listé sur leur plateforme d’échange Gemini, mais surtout qu’ils ont bel et bien discuté avec Facebook du fait de rejoindre la Libra Association, regroupant les futurs gestionnaires des nœuds de la blockchain de Facebook.

Les frères milliardaires ont toutefois précisé « qu’ils attendaient d’en savoir plus sur le projet avant de décider », et qu’ils étaient pour l’instant toujours en discussion avec le géant californien.

A pas de géants ?

Au-delà de Facebook, les fondateurs de Gemini pensent que les autres sociétés géantes qu’ils regroupent sous l’acronyme des GAFAN (Google, Amazon, Apple, Netflix) vont se rapprocher de la cryptosphère :

« Je pense que les sociétés Internet doivent avoir une stratégie avec les cryptos, et je pense que beaucoup d’entre elles pensent à leurs propres projets de coin. Ils sont probablement en train de regarder Libra et Facebook pour voir comment cela se passe (…) », Cameron Winklevoss.

En attendant de voir ou non l’émergence d’un Amazon Coin ou autre GAFAN-coin, notons qu’à l’heure actuelle, la Libra Association compte 27 gestionnaires de nœuds sur les 100 nécessaires, avec un lancement de la blockchain Libra toujours envisagé en 2020. Un nombre qui ne décolle pas, depuis l’annonce initiale du projet à la mi-juin et l’accueil pour le moins froid qui lui est fait par les législateurs mondiaux.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar