Tari-Monero-XMR

Le lead developer de Monero (XMR) dévoile un protocole de couche secondaire appelé Tari

Trading du CoinTrading du Coin

La célèbre cryptomonnaie anonyme Monero fait encore parler d’elle, cette fois par la voix de son lead developer qui a annoncé l’arrivée d’un protocole de seconde couche, du nom de Tari.

Tari est un protocole d’actifs décentralisé qui va être construit sur Monero. Ce protocole va reprendre le concept des « colored coins » de Bitcoin, mais pour Monero donc, et avec beaucoup plus de possibilités d’évolution.

Tari aura un token natif (propre à lui-même), mais il fonctionnera comme une sidechain fusionnée avec Monero.

Pour les mineurs de cryptomonnaies qui nous lisent, notons d’ailleurs immédiatement le fait suivant : les mineurs seront en mesure de gagner la récompense et les frais de blocs de Tari pendant qu’ils exploitent Monero.

Tari va également prendre en charge les atomic swaps entre lui-même et Monero.

Monero XMRLe projet Tari sera open-source comme Monero, au point de réutiliser un grand nombre des modèles développés pour Monero au fil des ans.

Cependant, il sera dans un premier temps un peu plus centralisé que Monero, mais cela permettra de mener des expérimentations sur Tari, sans affecter la robustesse et la décentralisation de Monero.

Tari a été fondée par Riccardo Spagni, Naveen Jain et Dan Teree. Riccardo Spagni – alias “fluffypony” sur Reddit – est un membre de l’équipe Monero Core, et est également le principal développeur de Monero

Tari utilisera Rust comme langage de développement d’applications sur le protocole.

Sur la page officielle de Tari, on peut lire que :

« Notre mission est de gérer la plate-forme décentralisée la plus utile qui permette à quiconque de créer numériquement des choses rares que les gens aiment. »

Ether_Ethereum_ETHTari permettra donc de programmer et d’émettre des actifs numériques non-fongibles tels que des points de fidélité, des objets de jeux vidéos ou encore des tickets de concert dématérialisés. Les tokens fonctionneront de façon similaire aux tokens ERC-721 de l’Ethereum (comme par exemple les CryptoKitties), ce qui permettra aux utilisateurs de s’approprier des actifs numériques uniques, qu’eux seuls posséderont.

D’après CCN, le projet Tari a reçu le soutien financier d’un certain nombre de sociétés de capital-risque, notamment Redpoint, Trinity Ventures, Blockchain Capital et Pantera.

Cette amélioration majeure venant se greffer sur la blockchain de Monero, cela va permettre de grandement diversifier les possibilités liées à son réseau, tout en donnant une autre image de la cryptomonnaie anonyme.

Sources : CCN ; Reddit ; Unblock || image from Shutterstock.com

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici