Norvege-crypto

La banque centrale norvégienne envisage une cryptomonnaie nationale

Trading du CoinTrading du Coin
0
(0)

Un groupe de travail de la Norges Bank (banque centrale norvégienne) a publié un premier rapport intitulé « Central Bank Digital Currencies » qui nous donne un aperçu de la position des pays scandinaves en matière de monnaies numériques. Il en ressort que la banque centrale norvégienne considère que la monnaie numérique a une garantie souveraine.

La banque centrale norvégienne, la Norges Bank, a publié un rapport du groupe de travail sur les monnaies numériques le vendredi 18 mai. Le rapport de 55 pages couvre l’évaluation initiale des monnaies numériques par la banque, mais, plus important encore, établit des cas d’utilisation préliminaires pour les monnaies fiat numériques (digital fiat).

Plus précisément, le groupe de travail voit 3 grandes orientations pour une monnaie numérique de banque centrale (CBDC). Le rapport indique que, malgré les changements dans la manière dont la monnaie est utilisée et créée, le rôle de la banque centrale de l’État demeure inchangé, en tant que garant de la confiance dans la monnaie et le système monétaire, et non en tant que substitut des banques commerciales et des institutions de prêt.

Le groupe de travail suggère que les CBDC soient utilisées principalement pour :

  • « Assurer une alternative publique et sans risque de crédit aux dépôts dans les banques privées, en plus de l’argent comptant. »
  • « Fonctionner comme une solution de secours indépendante pour les systèmes de paiement électronique ordinaires. »
  • « Et assurer l’existence d’un moyen de paiement légal approprié en complément de l’argent liquide. »

Norvege-crypto

De plus, le groupe de travail présente d’autres raisons d’envisager les CBDC. Notamment concernant les gains macroéconomiques, grâce à un impôt moins élevé, à mesure que certaines dettes sont converties en CBDC ; et d’un « espace monétaire accru » qui pourrait être utilisé à mesure que l’utilisation de liquidités importantes diminue. Néanmoins, les auteurs soulignent que ces arguments ont peu de pertinence pour la Norvège ou exigent trop d’efforts compte tenu du résultat.

En ce qui concerne les cryptomonnaies telles que Bitcoin, ou Ethereum, le groupe de travail ne voit aucune menace pour la monnaie nationale (la couronne) à court et moyen terme. Ils soulignent également que les forces des cryptomonnaies telles que l’efficacité des paiements ou l’immutabilité des transactions ne sont pas considérés comme des caractéristiques fondamentales pour la valeur d’une monnaie, et qu’elles ont peu d’effet sur les systèmes monétaires robustes.

Alors que le rapport publié par le groupe de travail n’est que le début d’une réflexion, les pays scandinaves sont confrontés à une diminution de l’utilisation de l’argent liquide.
En effet, Jon Nicolaisen, sous-gouverneur de la Norges Bank, a déclaré dans un discours en avril dernier que « le rôle de l’argent liquide continue de diminuer à mesure que les consommateurs s’orientent vers les paiements électroniques » , ajoutant que « Pour de nombreux consommateurs, la monnaie électronique de banque centrale pourrait constituer une alternative au dépôt d’argent dans une banque, comme c’est le cas aujourd’hui ».

Sources : CoinDesk ; Cryptovest || images from Shutterstock.com

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Yanis
Blockchain enthousiaste et crypto investisseur depuis 2013, je suis chargé de rédactions et d'interviews pour Journalducoin. Mon objectif est de contribuer à la promotion et au développement des protocoles blockchain en France. Retrouvez mes articles pour ne manquer aucune crypto news !

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire