Ethereum lui aussi victime de son succès.

1

En raison d’un énorme afflux d’utilisateurs la blockchain Ethereum commence à montrer des signes de faiblesse.

Etherscan montre un nombre de plus de 300 000 transactions en date du 20 juin. La plus grosse activité jamais observée sur la blockchain Ethereum depuis sa création, il y a 2 ans.

La fulgurante hausse de l’activité a aussi fait augmenter la taille des blocs de transaction d’Ethereum à des niveaux records. La quantité de « gas » utilisés pour l’envoi de transactions à lui aussi atteint de nouveaux sommets.

Combinés, ces changements semblent avoir un fort impact sur l’écosystème Ethereum tout entier.

De nombreuses plateformes d’échanges comme Bitfinex, BTC-e, CEX.io, ShapeShift etc, ont annoncé des pauses de retraits d’ETH et/ou de tokens basés sur Ethereum. Des utilisateurs reportent aussi des perturbations sur Coinbase, Bittrex, BitBay et Poloniex.

Il semblerait que la cause des problèmes que rencontre Ethereum en ce moment soit en partie dû à l’ICO de Status.

Il semblerait que l’ICO de Status ait été mal conçue. Il en résulte un nombre énorme de transactions avec de gros volumes de « gas » dont la plupart échouent, mais remplissent toujours les blocs créant un « bouchon ».

Des pools seraient eux aussi mis en cause. Aujourd’hui, DwarfPool et F2Pool ont été accusés de manipuler les transactions se dirigeant vers l’ICO de Satut, exacerbant le problème. Sans doute que ces Pools ont eux-mêmes investi dans Status…

Cela fait plusieurs semaines que certains experts avaient prévenu que des ICO mal conçues pourraient être victimes de ce genre d’attaques.

Bien que l’ICO de Satus soit terminé, il y a toujours un nombre très important de transactions bloquées, bouchant le réseau. La seule façon de voir ses transactions passer est de payer des frais très importants jusqu’à ce que le problème soit résolu.

Source : CoindeskReddit