McAfee-Bitfy

CCN s’excuse après avoir accusé Mcafee de Pump & Dump sur Apollo

Trading du CoinTrading du Coin

Dans la cryptosphère, le fantasque milliardaire John Mcafeecréateur de l’antivirus éponyme – a depuis longtemps une réputation sulfureuse. Celle-ci est notamment liée à sa promotion de petites cryptos (parfois de piètre qualité) qui faciliterait des mouvements de Pump & Dump. Mais dans le dernier cas en date, CCN s’est senti obligé de lui présenter des excuses !

C’est le cryptomédia CCN qui présente ses excuses au célèbre milliardaire, après avoir titré la semaine dernière « Attention : Cette cryptomonnaie Pumpée par John McAfee a d’importants drapeaux rouges ».

Cet article faisait suite au soutien de McAfee pour la nouvelle crypto Apollo (apollocurrency.com), notamment sur son fil Twitter :

Mais depuis, CCN a fait son mea-culpa et s’est excusé à la fois auprès du projet crypto et de McAfee :

« Nous nous excusons auprès d’Apollo pour avoir dépeint injustement leur projet et auprès de nos lecteurs pour vous avoir fourni des informations inexactes. Nous aimerions également nous excuser auprès de John McAfee qui a été inclus dans l’histoire, car il faisait/fait la promotion du projet Apollo ».

Ce que John McAfee s’est empressé de signaler sur son twitter :

Les caractéristiques techniques, notamment de confidentialité, de la crypto Apollo – sur lesquelles s’était basé l’article de CCN avaient en fait été mises à jour et améliorées depuis quelque temps déjà, rendant la préservation de cette confidentialité plus sûre.

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici