Bitcoin et les cryptos bien gardés : la protection des clés privées inscrite dans la loi au Wyoming

Une loi crypto gravée dans le marbre – Si le Wyoming est le plus petit état des États-Unis, il est sans doute aussi le plus crypto d’entre tous. Après avoir reconnu les DAO, ces organisations décentralisées et autonomes, il défend désormais les citoyens contre la divulgation forcée de leurs clés privées. Explications.

Quand les clés privées s’invitent dans les textes de loi

« Tu ne convoiteras point tu ne tueras point, tu ne déroberas point les clés privées de ton prochain… »

Si cette dernière phrase n’était peut-être pas mentionnée dans les Tables de la loi, elle est désormais bel et bien intégrée à celle du Wyoming. Empêcher la divulgation forcée des clés privées d’un détenteur de cryptos. C’est tout l’enjeu d’un amendement voté par la Chambre des Représentants du Wyoming en février dernier. Et, à présent entériné par la signature du gouverneur Mark Gordon. Dans un État où la vie privée est reine, la protéger est devenu une seconde nature. Même au sein des plus hautes instances.

« Nul ne sera contraint de fournir une clé privée ou de porter à la connaissance d’une autre personne sa clé privée dans le cadre d’une procédure civile, pénale, administrative, législative ou autre. »

L'état du Wyoming décide d'ajouter un texte de loi qui empêchera la divulgation des clés privées crypto et Bitcoin.
Le Wyoming protège les détenteurs de clés privées

Voici en ces termes ce qu’indique la nouvelle loi qui prendra effet à partir du 1er juillet prochain. En outre, le texte définit aussi ce qu’est une clé privée au regard de la loi.

« Détenue par une personne, associée à un élément de donnée cryptographique unique et publique, ainsi qu’à un algorithme permettant le chiffrement et le déchiffrement nécessaire à l’exécution d’une transaction. »

>> Une plateforme sûre pour acheter vos cryptos ? Inscrivez-vous sur PrimeXBT (lien commercial) <<

Le Wyoming protège votre vie privée

De fait, à partir de la date d’entrée en vigueur de cette loi, les tribunaux seront dans l’impossibilité d’obliger un individu à donner accès à ses clés privées. Qu’elles contiennent des cryptos, des éléments de son identité numérique ou toute autre donnée… À une exception près.

Si la personne fait l’objet d’une procédure judiciaire, auquel cas, elle sera dans l’obligation de fournir les précieuses informations. Un élément rassurant pour toutes les victimes de vol, de hack ou d’escroquerie. Si le voleur est un jour coincé, elles devraient tout de même pouvoir récupérer leurs fonds dérobés.

Alors qu’aux USA, on note une augmentation des cas de divulgation forcée de clés privées, certains états comme le Wyoming se décident à agir. À agir contre des pratiques qui vont à l’encontre de ce pour quoi les clés privées ont été conçues… Pour protéger la vie privée justement. Une notion à laquelle nos plus hautes instances portent malheureusement très peu d’intérêt. Ou beaucoup trop, c’est selon.

Vous n’avez plus confiance dans le système bancaire ? Vous pouvez protéger une partie de vos avoirs en investissant dans le Bitcoin ! Inscrivez-vous dès maintenant sur la plateforme PrimeXBT (lien commercial).

Benjamin L.

Issu d’une formation d’ingénieur, j’ai découvert le monde des cryptomonnaies en 2020. Je me suis rapidement passionné pour cet univers en pleine expansion au sein duquel se développent les innovations de demain. J’espère, au travers de mes articles, entraîner le plus grand nombre dans cette fabuleuse aventure.

Recevez un condensé d'information chaque jour