Ransomware et Bitcoin – Russie et Etats-Unis en pleine crypto-Guerre Froide

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

La Russie prend cher – L’exchange russe SUEX, enregistré à Prague (République tchèque) depuis 2018, a généré des centaines de millions de dollars principalement sur le marché de Bitcoin (BTC) et de Tether (USDT). Cependant, il semblerait qu’une grande partie de ces sommes provient de cyber-attaques et autres activités illicites. L’Office of Foreign Assets Control (OFAC) passe à l’offensive.

La traque américaine des ransomwares

Ces derniers mois, les attaques par ransomwares se sont multipliés. Pour rappel, ces cyber-attaques consistent pour les pirates à bloquer l’accès à des données, voire à des réseaux de serveurs, et à demander une rançon pour les rendre. Généralement, la rançon exigée est en cryptomonnaie.

Le gouvernement Biden a indiqué, à plusieurs reprises, que la question des attaques par ransomwares allait devenir une priorité. En outre, bien que la Russie ait toujours nié toute implication en la matière, les attaques d’ampleur ont régulièrement été imputées à des groupes de hackers agissant depuis le territoire russe.

En juillet dernier, par exemple, le président US a solennellement demandé à Vladimir Poutine de prendre des mesures contre ces cyber-attaques. Faute d’action des autorités russes, le département du Trésor vient de sanctionner l’exchange russe SUEX pour son rôle présumé dans le blanchiment de fonds à la suite d’attaques par ransomwares.

En parallèle, l’Office of Foreign Assets Control (OFAC) s'est attaché les services de Chainalysis depuis juin 2021. En effet, l'autorité souhaitait à la fois avoir un accès permanent à des solutions d’analyse de la blockchain, mais aussi à former ses collaborateurs.

>> Le Bitcoin fluctue, c'est aussi pour ça qu'on l'aime ! Embarquez sur la plateforme de référence FTX <<

L'exchange Bitcoin SUEX épinglé par l'OFAC

Le 21 septembre, l’OFAC a ajouté l’exchange SUEX ainsi que 25 adresses associées à la liste Specially Designated Nationals and Blocked Persons (SDN). Les investisseurs américains ont ainsi l’interdiction d’utiliser les services ou de faire affaire avec l’exchange russe. C’est la première fois que l’OFAC inflige une telle sanction à une plateforme d’échanges de cryptomonnaies.

Cette affaire illustre l’utilisation par l’OFAC des licences de Chainalysis dans l'objectif de traquer les transactions en actifs numériques. En effet, l’organisme a pu mener l’enquête grâce aux données de la société d'analyse. Celles-ci ont permis de mettre en exergue les adresses associées à diverses formes de cyber-criminalité : scam, ransomware, marchés noir du darknet…

Détails des transactions Bitcoin illicites provenant de 8 variétés de ransomwares différentes. Le montant global générés par ces transactions sur SUEX dépasse les 160 millions de dollars.
Récapitulation des sommes liées à des activités illicites reçues par SUEX – Source : Chainalysis

Depuis 2018, SUEX aurait reçu l'équivalent de 160 millions de dollars en bitcoins (BTC) par le biais de ces activités illicites. 82 millions de ce montant seraient issus de dépôts sur le darknet, en particulier sur Hybra qui est basé en Russie.

« L’analyse des transactions connues de SUEX montre que plus de 40 % de l’historique est associé à des acteurs illicites. SUEX est désigné conformément au décret exécutif 13694, tel que modifié, pour fournir un soutien matériel à la menace posée par les acteurs criminels des ransomwares. »

Communiqué de presse de l'OFAC

En plus de l'action contre SUEX, le Trésor US incite les victimes à signaler ces incidents aux forces de l'ordre et à coopérer pleinement avec elles dès que possible. L'OFAC recommande aussi de ne pas payer les rançons comme ont pu le faire certaines entreprises américaines. Les États-Unis ont été la principale cible des dernières attaques massives par ransomwares. Aujourd'hui, le gouvernement ne compte plus laisser ces agissements passer.

Que votre cœur balance pour Bitcoin ou que vous soyez in love d'Ethereum, les deux devises reines du marketcap (et beaucoup d'autres) vous attendent sur la plateforme FTX. Et en allant vous inscrire sur cet exchange crypto de référence, une réduction à vie sur vos frais de trading vous attend grâce au lien affilié du JDC.

Auteur

Avocate en devenir, j'ai mis un pied dans le monde des crypto grâce à la passion dévorante de mon partenaire de vie. Je me suis finalement pris moi-même de passion pour ce domaine, et plus particulièrement les interactions entre la blockchain et le droit.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER