Le jour où tout va changer pour Bitcoin – La mise à niveau tant attendue bientôt là

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Un upgrade encore incertain Le réseau Bitcoin créé par Satoshi Nakamoto en 2009 a déjà connu de nombreuses améliorations de son code – des mises à jour connues sous l’acronyme de « BIP » (pour Bitcoin improvment proposals). Ces mises à niveau sont souvent mineures – pour ne pas dire insignifiantes -, mais ce n’est pas le cas de Taproot, une amélioration qui fait autant de bruit – mais espérons bien moins de remous – que l’amélioration SegWit adoptée en 2017.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Bitcoin-BTC-trop-tard.png.

Taproot déployé, en attente de son initialisation opérationnelle

Sans rentrer dans les détails techniques (que vous pouvez retrouver dans cet article) la proposition d’amélioration de Bitcoin, baptisée « Taproot », va apporter plus d’options d’anonymat aux utilisateurs du réseau, ainsi qu'une meilleure scalabilité, car elle inclut notamment l’implémentation des signatures de Schnorr et des MAST (merkelized abstract syntax trees).

Suite à une décision à pile ou face sur la méthode d’implémentation de Taproot, c’est celle du temps médian écoulé (MTP), que le hasard a désigné. Une fois le nouveau code amélioré déployé, les mineurs et les nœuds du réseau Bitcoin auront jusqu’à 3 mois pour intégrer cette mise à jour.

Depuis ce 1er mai 2021, Taproot a ainsi commencé son « Speedy Trial ». De ce fait, tous les mineurs qui valident les blocs de transactions du réseau peuvent désormais y inclure un « bit signal », qui signale leur acceptation de la mise à jour.

Comme le détaille le crypto-média CoinDesk, si 90 % des blocs extraits au cours l’actuelle période de difficulté (des périodes qui durent environ 2 semaines) comprennent ce bit signal, alors Taproot sera validé et verrouillé dans le code de Bitcoin, avec une activation opérationnelle en novembre prochain.

Un échec de l’implémentation encore possible ?

En tant que registre distribué avec des acteurs décentralisés, le réseau Bitcoin nécessite que toute mise à jour fasse consensus auprès d’une majorité de participant pour être implémentée. Dans le cas contraire, on en arrive aux hard forks et aux schismes, comme celui de Bitcoin Cash (BCH), car une partie de la communauté Bitcoin avait refusé l’amélioration SegWit en août 2017 (lui préférant une modification de la taille des blocs de transactions).

Si Taproot venait à ne pas être validé dans l’actuelle période de difficulté, les périodes suivantes pourraient toujours le permettre, dans la limite ultime du 11 août prochain. Limite qui, si elle venait à être dépassée, marquerait l’échec de l’intégration.

Pour l’instant, plus qu’un refus, il semble surtout qu’il y ait eu une certaine « léthargie au démarrage », car peu de mineurs ont implémenté le fameux bit signal. Selon le site Taproot Watch, qui répertorie les blocs incluant le signal de Taproot (symbolisé par des blocs verts), cette première période de difficulté semble déjà compromise.

Progression de l'implémentation Taproot dans la première période de difficulté
Les blocs verts envoient le bit signal de Taproot – Source : Taproot Watch

En effet, bien que 43 blocs depuis le 1er mai aient envoyé le bit signal tant attendu, 267 autres ont manqué à l’appel, ce qui constitue malheureusement déjà 13 % des blocs de cette période de difficulté en cours. Autrement dit, même avec 100 % de bit signals pour les prochains blocs, ces derniers n’atteindraient au mieux que 87 %, en dessous du seuil de validation de Taproot.

Il va falloir que les mineurs se réveillent d’ici le prochain changement de période de difficulté, pour éviter une nouvelle discordance de la part des mineurs rebelles. A priori, une majorité de mineurs (BTC.com, Poolin, Slush Pool, F2Pool et AntPool) soutiennent Taproot, mais plus de 50 % de bit signals ne suffiront pas. Il faudra atteindre le fameux seuil de 90 %, sinon cette proposition sera (au moins pour un temps) rejetée.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Ethereum-ETH-trop-tard.png.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER