Un pari un peu fou ? Un développeur Bitcoin Core pète les plombs et propose une mise à jour sauvage pour Taproot

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Une mise à jour qui fait débat – Alors qu’une majorité de développeurs semblait s’être accordée sur la manière de déployer Taproot sur Bitcoin, quelques irréductibles ne sont pas du même avis et le font savoir. Pour eux, l’activation doit avoir lieu, avec ou sans l’avis des mineurs.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Bitcoin-BTC-trop-tard.png.

Taproot bientôt déployé sur Bitcoin

Taproot est la première mise à jour de taille que connaît le réseau Bitcoin depuis de nombreuses années. Ce soft fork comporte plusieurs mises à jour, à savoir l'ajout des signatures de Schnorr, Taproot et Tapscript. Sans rentrer dans les détails, ces modifications devraient améliorer l'anonymat des utilisateurs sur Bitcoin ainsi que sa scalabilité.

Nous en parlions il y a quelques semaines : les développeurs de Bitcoin se sont mis d'accord sur la manière d'activer Taproot. C'est la méthode dite MTP qui avait ainsi été retenue.

Pour faire simple, les mineurs ont jusqu'au 11 août pour signaler leur support de taproot en mettant à jour leur client. Si au bout de cette période, 90 % du hashrate utilisent le client intégrant Taproot, la mise à jour sera activée. Dans le cas contraire, celle-ci ne le sera pas et le débat est relancé.

Taproot : un désaccord sur la méthode d'activation

C'est du moins ce qui avait été acté avant l'intervention du développeur BitcoinMechanic. Ainsi, le 16 avril dernier, le développeur Luke Dash a relayé sur Twitter une mise à jour du client Bitcoin Core intégrant une toute autre méthode de validation.

Comme l'a très bien expliqué notre collègue Johnonchain, cette nouvelle méthode d'activation intègre 2 deadlines :

  • Une première aux alentours du 12 novembre 2021 au bloc 709 632 qui, comme pour la précédente, nécessite 90 % du hashrate pour activer la mise à jour ;
  • Une seconde, un an plus tard aux alentours du 11 novembre 2022, au bloc 762 048 qui vient forcer les mineurs à activer Taproot, en rejetant tous les blocs n'implémentant pas la mise à jour.

En d'autres termes, les 2 développeurs souhaitent forcer le déploiement de la mise à jour, quelle que soit la décision des mineurs. Pour ce faire, ils comptent sur une activation par les nœuds du réseau, une méthode appelée UASF (User Activated Soft Fork).

Évidemment, ce tour de force n'a pas été accueilli d'un bon œil par les développeurs ayant participé au débat initial.

Alors que les fantômes de l'activation de Segwit semblaient être loin derrière nous, l'activation de Taproot pourrait bien relancer les débats autour de Bitcoin. Ce sera désormais aux utilisateurs des différents clients de supporter la méthode qu'ils préfèrent.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-arret-BFM-achat-crypto.png.

Auteur

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER