Operation DisrupTor – 6,5 millions $ de drogues… et de cryptomonnaies saisies

Trading du CoinTrading du Coin
5
(7)

Coup dur pour le Darknet – C’est probablement l’une des plus grosses saisies mondiales de drogues que vient de réaliser une coalition internationale de services gouvernementaux. En plus d’une demi-tonne de drogues, des millions de dollars en liquide et en cryptomonnaies ont été pris dans les filets des forces de l’ordre.

Des réseaux entiers de trafics de drogues viennent de tomber

Sous la houlette du Joint Criminal Opioid and Darknet Enforcement (JCODE), l’Operation DisrupTor vient de se conclure par la saisie de 500 kg de produits stupéfiants divers et variés.

Comme le rapporte un communiqué du Department of Justice américain, les drogues saisies étaient notamment du fentanyl, de l’oxycodone, de la méthamphétamine, de l’héroïne, de la cocaïne, de l’ecstasy, de la MDMA,…

Cette opération spéciale de nettoyage du darknet a vu une vingtaine de services de police et de surveillance se coaliser tout autour de la planète. La liste est trop longue pour être énumérée, mais l’on y retrouve notamment le FBI, la DEA (Drug Enforcement Administration), l’ATF (Bureau of Alcohol, Tobacco, and Firearms) côté américain, mais aussi Europol et divers services de police nationaux européens.

Cette traque internationale a commencé après la chute du marché noir Wall Street Market en mai 2019. Ce dernier était tombé lors d’une précédente intervention coordonnée des forces de l’ordre, appelée SaboTor.

179 suspects arrêtés, des millions de $ de cryptos saisis

L’opération DisrupTor a conduit à 121 arrestations aux États-Unis, 42 en Allemagne, 8 aux Pays-Bas, 4 au Royaume-Uni, 3 en Autriche et une en Suède, soit un total de 179 trafiquants présumés.

« Avec le pic des décès par overdose liés aux opioïdes lors de la pandémie COVID-19, nous reconnaissons que l’annonce d’aujourd’hui est importante et opportune. (…) nous sommes déterminés à identifier les trafiquants de drogue du darknet et à les traduire en justice. » Christopher Wray, directeur du FBI

En plus des drogues, 63 armes à feu détenues illégalement ont été saisies. Ainsi que d’importantes sommes en liquide et en cryptomonnaies, notamment en bitcoin (BTC). Parmi les réseaux de drogues démantelés, celui basé en Californie détenait, à lui seul, 1,6 million de dollars de cryptoactifs.

Notre avis sur Bitcoin (BTC) »

« Les services de répression sont plus efficaces lorsqu’ils travaillent ensemble. L’annonce d’aujourd’hui envoie un message fort aux criminels qui vendent ou achètent des biens illicites sur le darknet : l’Internet caché n’est plus aussi caché, et votre activité anonyme n’est plus anonyme. » Edvardas Šileris, chef du Centre européen de lutte contre la cybercriminalité d’Europol

Malgré la révélation de ce gigantesque coup de filet, des enquêtes concernant encore d’autres suspects seraient toujours en cours d’investigation par cette Task Force internationale.

Même si beaucoup de criminels assimilent les cryptomonnaies à une sorte d’argent liquide de l’Internet, c’est loin d’être le cas en réalité. Les transactions dans les registres distribués des blockchains comme celle de Bitcoin sont forgées dans le marbre. Il suffit donc que l’adresse de wallet d’un trafiquant soit identifiée une seule fois, pour potentiellement retracer toutes ses activités, et remonter sa piste.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 7

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

2 Commentaires

  1. Pourquoi les gens utilisent Bitcoin qui est publique et quasi obsolète en terme de confidentialité? Il reste toujours les crypto anonymes ou confidentielles et intraçables comme:
    Monero XMR, Cloak coin CLOAK, Zcash ZEC, Dashcoin DASH… Qu’en pensez-vous?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici