Les NFT à la rescousse de la réputation d’Emily Ratajkowski

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Que ce qui est à l'artiste revient à l'artiste, grâce au NFTLe mannequin Emily Ratajkowski a vendu son corps aux photographes pendant 15 ans. Elle veut maintenant reprendre le contrôle de son image, qui a été admirée par des milliards de personnes en ligne.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Bitcoin-BTC-1.png.

Un enchainement de mauvaises expériences

L'artiste a écrit qu'en 2014, elle avait été choquée de découvrir qu'une photo d'elle nue (qu'elle avait postée sur Instagram) était accrochée au Gagosian dans le cadre de l'exposition “New Portraits” de Richard Prince. Cet artiste prenait les photos Instagram d'autres personnes et les imprimait sur de grands morceaux de toile, pour les revendre à 90 000 dollars la pièce.

Si cette œuvre originale a été vendue à un employé de Gagosian, Ratajkowski a finalement pu acheter une deuxième “peinture” d'elle-même reprenant une photo de son premier éditorial Sports Illustrated. Le mannequin a déclaré avoir été payée 150 dollars pour la séance photo en question, et elle et son petit ami de l'époque ont finalement payé 81 000 dollars pour la copie de Prince.

Emily Ratajkowski

Un juste retour des choses

Emily Ratajkowski a trouvé un moyen ingénieux pour récupérer sa propriété intellectuelle sur une photo que l'artiste Richard Prince s'était appropriée pour sa série “New Portraits”. Emily prévoit en effet de vendre une photo de l'œuvre d'art, en posant devant celle-ci (photo ci-dessus). Le New York Times a rapporté jeudi que Ratajkowski a créé un NFT intitulé “Buying Myself Back : A Model for Redistribution”. L’œuvre numérique sera vendue aux enchères chez Christie's le 14 mai. Le NFT représente le mannequin photographié dans son appartement new-yorkais, debout devant la “peinture Instagram” de Richard Prince, qui est accrochée dans sa maison de Los Angeles.

Des entreprises de cryptomonnaies ont approché l'ariste pour qu'elle leur octroie son image sur des NFTs, lui proposant 20 à 60 % des bénéfices. Néanmoins, l'ancienne mannequin a décliné toutes ces sollicitations. Finalement, elle a décidé de le faire elle-même.

“J'ai construit ma carrière en partageant mon image, mais bien souvent, même si c'est mon gagne-pain, on me l'enlève et quelqu'un d'autre en profite, explique-t-elle. Grâce à ce NFT, l’artiste recevra une certaine part des bénéfices à chaque fois que le NFT est vendu ou échangé. Pour moi, ce marché numérique est un moyen de communiquer cette idée spécifique qui ne pourrait pas exister d'une autre manière”.

Désormais, les NFT sont utilisés pour services des causes et symboliser des personnalités. Dans le cas de Ratajkowski, cela lui permettra de se réapproprier son image, après plusieurs violations de celle-ci.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-SwissBorg-opportunites-financieres-1.png.

Auteur

Entrepreneur avant tout, l’univers blockchain constitue pour moi une réelle opportunité, au potentiel pratiquement infini. Ma vision est orientée vers le long terme, dans un monde régi par des actions de court terme.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER