Manipuler le Bitcoin, pour quoi faire ? Le géant Bitfinex veut être blanchi par la justice

Trading du CoinTrading du Coin
5
(4)

Bitfinex en a plus qu’assez – Les accusations de manipulation des cours de Bitcoin (BTC) par les USDT de Tether commencent à trop s’éterniser au goût de Bitfinex. La société-mère de la crypto-bourse vient de déposer un nouveau recours pour mettre un terme à cette triste affaire.

Notre avis sur Bitcoin (BTC) »

2017 fait encore des ravages

Suite à la gigantesque bulle spéculative de 2017, qui a mené Bitcoin de 1 000 à 20 000 dollars, des accusations de manipulation des prix avaient vu le jour contre Bitfinex.

La plateforme d’échange fait, en effet, l’objet de plusieurs plaintes qui l’accusent d’avoir artificiellement contribué au gonflement des prix du BTC grâce à l’émission de son stablecoin dollarisé, l’USDT. En effet, ce stablecoin adossé au dollar américain est géré par la société sœur de la crypto-bourse au sein du groupe iFinex, à savoir Tether.

Dans un document judiciaire paru ce 3 septembre, Bitfinex et Tether dénoncent la plainte principale comme infondée. Cette dernière a été déposée sous forme de recours collectif en octobre 2019, par plusieurs traders et investisseurs qui s’estiment lésés, mais qui n’ont toujours pas apporté de preuves concrètes, selon les entreprises accusées.

Quel serait le mobile du « crime » ?

Les plaignants n’ont toujours pas réussi à démontrer qu’une conspiration a été mise en place pour gonfler artificiellement les prix de Bitcoin. Pire, d’après les avocats de la défense, les accusateurs n’auraient toujours pas prouvé clairement quels préjudices cette manipulation supposée aurait entraînés.

nature juridique bitcoin

Pour étayer leurs accusations, les plaignants ont également essayé d’impliquer les plateformes d’échange Bittrex et Poloniex dans l’affaire. Mais là aussi, la défense est formelle :

« (…) les plaignants allèguent seulement que Bittrex et Poloniex ont exploité leurs entreprises normalement – permettant les échanges de cryptomonnaies – et qu’un stratagème a été perpétré par les accusés [Bitfinex et Tether] qui aurait finalement entraîné un préjudice pour les plaignants. Ce lien est [trop flou pour être pris au sérieux]. »

Ainsi, non seulement les sociétés du groupe iFinex appellent à l’abandon des charges, mais elles demandent même des dommages et intérêts aux plaignants : à leurs yeux, après tout ce temps passé, aucun élément concret n’est venu corroborer leurs accusations.

La poussière de la sulfureuse affaire entourant Bitfinex et les USDT de Tether va-t-elle enfin finir par retomber ? Les soupçons peuvent être compréhensibles, mais sans preuve, ils ne resteront que des hypothèses sans fondement.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 4

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici