Lancement d’Ethereum 2.0 : ils sont prêts à tout et déposent 61 000 ETH en 1 semaine !

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Ethereum 2.0 nous surprend tous – La phase 0 de la transition d'Ethereum à Ethereum 2.0 a enfin été amorcée. Une semaine après le déploiement du contrat de dépôt, celui-ci comptabilise déjà plus de 61 000 ETH.

Ethereum 2.0 is coming

La mise à jour tant attendue du réseau Ethereum est finalement dans les tuyaux. Par ailleurs, le contrat de dépôt a été déployé le 4 novembre dernier. Celui-ci permet aux futurs validateurs de déposer les 32 ETH nécessaires pour prendre part au processus de validation des transactions.

Pour rappel, ce contrat est la pierre angulaire du lancement d'Ethereum 2.0. En effet, la beacon chain, chaine centrale d'Ethereum 2.0 chargée de synchroniser le réseau et de gérer le consensus, ne sera lancée que lorsque  16 384 validateurs différents auront déposé 524 288 ETH.

10 % de l'objectif déjà atteint

Une semaine après le déploiement du contract, 10 % de l'objectif des 524 288 ETH a été atteint. Dans les faits, le contrat de dépôt compte actuellement 61 024 ETH déposés par 1 901 validateurs différents.

Évolution du nombre d'ETH déposés sur le contrat de dépôt – Source : Glassnode

Cependant, malgré un pic de 652 dépôts enregistré le 5 novembre, la tendance semble s'être depuis ralentie, pour se stabiliser aux alentours d'une centaine de dépôts quotidiens.

Évolution du nombre de dépôts quotidiens – Source : Glassnode

Si ce rythme venait à se maintenir, il faudrait environ 140 jours pour que le contt détiennent les 524 288 ETH nécessaires à la création du genesis block.

ETH 2 : le terrain de jeu des whales

Derrière cette participation mitigée, se cache un fait avéré : le lancement d'ETH 2 est la chasse gardée des whales.

En effet, pour participer au lancement d'Ethereum 2.0, les validateurs doivent déposer 32 ETH, soit l'équivalent de 12 000 euros en ether.

Concrètement, cela implique que :

  • L'utilisateur dispose de 32 ETH ;
  • Il soit enclin à les déposer sur le contrat, alors que cela ne lui rapporte rien (les récompenses de staking n'étant accessibles que lors du lancement de la beacon chain), tandis que que la DeFi lui propose des rendements supérieurs ;
  • Qu'il soit enclin à prendre le risque que le lancement ne se déroule pas comme prévu.

Tant d'éléments laissent à penser qu'un utilisateur lambda détenant 32 ETH ne prendra pas forcément le risque de rejoindre le réseau de manière aussi précoce.

Quoi qu'il en soit, il existe actuellement 127 000 adresses Ethereum détenant plus de 32 ETH. De ce fait, il est plus que probable que 16 384 d'entre elles fassent le choix de devenir validateurs dans un futur proche. Toutefois, rien ne dit que la date du 1er décembre soit celle du lancement effectif pour le réseau, malgré les annonces officielles.

Auteur

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

  1. soiphi dit :

    Bonjour,
    Pourquoi ne pas être plus optimiste pour le lancement, les articles se suivent et se ressemblent pour ETHEREUM, jamais beaucoup d’enthousiasme pour cette cryptomonnaie, merci de m’apporter des informations, pourquoi ces articles montrent ils une mauvaise image d’ETHEREUM ?

  2. Massena dit :

    Je ne prends pas le risque de 32 ETH que je vais récupérer je ne sais quand. Pas de précipitation

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER