La cryptomonnaie à ne pas rater pour un revenu passif qui carbure : découvrez Sinovate !

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance
pub

Le projet open source SINOVATE (SIN), anciennement « SUQA », a été lancé au second semestre de l’année 2018. Chose rare et remarquable, le projet a réussi à se maintenir depuis sans avoir eu recours à une ICO (Initial Coin Offering) ou un pré-minage pour son financement. A l’image de DASH, il fonctionne sur un système hybride basé à la fois sur la preuve de travail et un système proche des masternodes (appelé ici « Infinity Nodes »).

Ceci est un article promotionnel écrit en collaboration avec Sinovate.

SINOVATE, un projet qui reprend l’esprit pionnier de Bitcoin

Initialement connu sous le nom de SUQA, ce projet de cryptomonnaie a été renommé SINOVATE (SIN) en juin 2019, lorsque la technologie des Infinity Nodes a été ajouté à sa blockchain.

Le projet SINOVATE se veut suivre la ligne directrice de Bitcoin : open source, décentralisé et accessible au plus grand nombre.

L’offre en circulation de son token natif, le SIN, est actuellement de 730 millions de jetons. Grâce à un mécanisme de Proof-of-Burn (sur lequel nous allons revenir plus en détails), le projet souhaite maintenir une offre en circulation dans une fourchette stable, en dessous de 800 millions de SIN.

Le premier consensus présent sur la blockchain SINOVATE est la preuve de travail (PoW), selon l’algorithme de minage x25x (qui remplace l’algorithme x22i depuis juin 2019).

L’algorithme x25x se veut résistant au minage par les machines spécialisées ASIC et FPGA. En favorisant ainsi les machines équipées de processeurs (CPU) et carte graphiques (GPU) grand public, SINOVATE souhaite assurer une décentralisation maximale de son minage, ce qui diminue d’autant le risque d’attaque des 51%.

La blockchain SINOVATE génère un bloc de transactions de 16 Mo (mégaoctets) toutes les 2 minutes, ce qui permet de supporter jusque 533 transactions par seconde (environ 70 fois plus que Bitcoin).

Spécificités de SINOVATE : Proof-of-Burn et Infinity Node

L’écosystème de SINOVATE inclut un principe d’élimination des tokens SIN, appelé Proof-of-Burn (PoB). Cette implémentation permet de gérer la masse monétaire de SIN en circulation.

Elle consiste à envoyer des SIN sur une adresse non utilisable, dont personne ne possède la clé privée, ils sont ainsi détruits, ou “brûlés” (burn). Ces actions permettent de réguler les besoins d’inflation ou de déflation sur l’offre de SIN en circulation.

SINOVATE est disponible en masternode partagé chez Just Mining

Pour inciter à brûler des jetons SIN, le projet peut augmenter la récompense reçue par les Infinity Nodes. En effet, ces dernières nécessitent de brûler (détruire) un certain nombre de SIN pour toucher des récompenses, à l’opposé des masternodes classiques. La pression vendeuse du token est donc moindre, et la stabilité du réseau plus importante.

Cela explique en grande partie un rendement supérieur à 100% sur les “masternodes” de SINOVATE.

Au sein de la plateforme conçue par Just Mining, on peut constater que la masternode Sinovate affiche un rendement de l’ordre de 130% : ce taux qui semble très élevé est en fait de 30% net, puisque les premiers 100% remboursent les SIN brûlés pour créer un nouveau Infinity Node.

Il existe ainsi trois tailles d’Infinity Nodes :

  • les MINI avec 100 000 SIN ;
  • les MID avec 500 000 SIN ;
  • les BIG avec 1 000 000 SIN.

À noter également : ces nœuds ont une durée de vie de 12 mois, période après laquelle il faudra renouveler l’évènement de burn de SIN pour continuer d’exploiter l’Infinity Node.

L’application Cloud Incorruptible Data Storage/Send (I.D.S.)

Une des innovations et valeur ajoutée développée par la blockchain SINOVATE est l’Incorruptible Data Storage/Send.

Pour résumer cette application, elle permettra de mettre des données numériques dans un Cloud basé sur la blockchain de SINOVATE.

L’incorruptibilité de la blockchain, ainsi que la nécessité de posséder les clés privées pour accéder au lieu de stockage de ces données créé un environnement de stockage hautement sécurisé pour les données. Ces services, qui s’annoncent comme un Cloud 3.0, seront accessibles aux utilisateurs par un système de location payé en tokens SIN.

Conclusions

Le projet SINOVATE ne manque pas d’atouts pour séduire différents acteurs de la cryptosphère. Entre son consensus hybride par preuve de travail, permettant son minage, et son système unique de masternodes – ou plutôt d’Infinity Nodes -, elle peut attirer déjà différents types d’investisseurs “actifs” (comprendre, qui participe à la vie de la blockchain).

Son évolutivité et sa capacité de modulation/correction de son offre de tokens SIN en circulation en fait également un réseau qui se distingue des autres projets cryptos. Quant à son projet I.D.S., c’est clairement ce qu’on appelle un « game changer » dans le monde du stockage décentralisé de données en ligne.

Pour ceux qui ne souhaiteraient pas investir dans un Infinity Node SINOVATE entier, rappelons qu’il existe des solution de masternodes partagés, comme ceux de Just Mining, qui les rendent plus facilement accessibles à toutes les bourses.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER