« Les jeunes se jettent sur Bitcoin » – Ce gros bonnet de Morgan Stanley bien obligé de reconnaître la douloureuse vérité

Trading du CoinTrading du Coin
4.6
(18)

Des cryptomonnaies pleines d’avenirPlus le temps passe et plus les grandes banques sont obligées de reconnaître l’énorme potentiel de Bitcoin et des cryptos. Dernièrement, c’est un dirigeant de la banque Morgan Stanley qui admet que les dernières générations sont plus friandes de cryptos que tout autre actif.

Notre avis sur Bitcoin (BTC) »

Une recherche active d’alternatives aux actions

Ce 8 septembre, Ruchir Sharma, Directeur des Marchés émergents pour la banque Morgan Stanley, a été interviewé par CNN, notamment sur les actifs financiers les plus à la mode en ce moment.

Pour le banquier, les actifs classés en tant que marchandises (commodities) semblent avoir beaucoup plus d’intérêt que le marché des actions actuellement.

Cela est sans doute dû à l’action des banques centrales à travers le monde, notamment à la Réserve fédérale (FED) américaine, qui s’est récemment mise à faire tourner la planche à billets pour acheter directement des actions.

« Il y a ce besoin persistant, à la vue de ce que font les banques centrales en termes d’impression de tant de monnaie, de rechercher des actifs alternatifs. », Ruchir Sharma

Ainsi, à côté de la valeur refuge déjà bien connue qu’est l’or, vous ne serez pas étonné que le dirigeant de Morgan Stanley parle de nos chers crypto-actifs :

« Avoir environ 5 % de votre portefeuille en #Or n’est pas une mauvaise idée. Et si vous êtes un peu plus aventureux … #Bitcoin et autres #cryptomonnaies. »

Les Millennials, une génération fan de cryptos

Dans cette grande évasion vers des solutions alternatives, Ruchir Sharma note que la génération des Millenials (née entre 1980 et 1999) « achète de plus en plus de bitcoins et de cryptomonnaies ».

Le récent cas du milliardaire Peter Schiff, fan d’or, et de son fils Spencer, fan de Bitcoin, montre bien le fossé générationnel en train de se creuser en termes d’investissements financiers.

« Je pense que certains des plus anciens investisseurs achètent toujours de l’or et que les Millenials privilégient Bitcoin (…). » Ruchir Sharma

Dans les 2 cas, ces générations semblent vouloir se protéger au mieux face à une crise inflationniste, qui serait à envisager pour 2021, selon le banquier de Morgan Stanley.

Bitcoin et les cryptomonnaies marqueront-ils un changement de paradigme économique ? En tout cas, toutes les classes d’âges d’investisseurs se préparent au pire. Certaines sont juste plus « aventureuses » que d’autres, pour reprendre le terme de Ruchir Sharma.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.6 / 5. Nombre de votes : 18

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici