Bitcoin chine

Les grosses fortunes de Hong Kong s’enfuient avec leur or – Et s’ils avaient pensé au bitcoin ?

Trading du CoinTrading du Coin
4.8
(10)

Bye bye, Hong Kong ? – Les relations entre la Chine et Hong Kong ne cessent d’être tendues. Certains investisseurs font le choix de délocaliser une partie de leurs investissements, dont l’or, craignant l’instabilité politique.

Notre avis sur Bitcoin (BTC) »

Délocalisation des réserves d’or

Alors que l’or vient d’atteindre un nouveau record en s’échangeant à 2 000 dollars l’once, de nombreux investisseurs hongkongais font le choix de délocaliser leurs minerais rares.

Ainsi, d’après Joshua Rotbart le Directeur et gardien d’or J Rotbart & Co., bon nombre de ses clients ont décidé de délocaliser leur or, jusque-là situé à Hong Kong, vers d’autres juridictions plus stables.

« De nombreux clients perçoivent désormais Hong Kong comme plus risquée que d’autres juridictions », Déclaration de Joshua Rotbart

En effet, Hong Kong est au cœur de la politique « Un pays, deux systèmes », mis en place en 1997. Ainsi, il restera un pays indépendant jusqu’en 2047, année où sera entièrement intégré à la Chine.

En attendant, l’empire du Milieu continue de mettre en place diverses mesures visant à réduire l’indépendance de Hong Kong. La dernière en date cherche à réduire l’influence étrangère de Hong Kong.

Ce climat engendre de l’incertitude et du risque auprès des investisseurs, ces derniers faisant le choix de délocaliser leurs possessions vers des territoires plus stables, comme Singapour :

« Les investisseurs déplacent l’or de Hong Kong à Singapour parce qu’ils n’aiment pas le risque et l’incertitude. », Joshua Rotbart

En effet, la loi chinoise ne permet pas l’export de l’or. Cependant, l’annexion en cours pourrait bien étendre cette législation au territoire hongkongais, bloquant de nombreux investisseurs.

Bitcoin ne connaît pas de frontière

Un autre choix judicieux pourrait être de passer à une stratégie de diversification, en se tournant vers le Bitcoin. En effet, contrairement à l’or qui nécessite un service de gardiennage physique, les BTC ne connaissent pas de frontière.

De ce fait, un résident de Hong Kong pourrait très bien déplacer ses fonds en toute liberté, sans se soucier des législations chinoises.

Certaines entreprises ont d’ores et déjà fait le choix de la diversification. C’est notamment le cas de MicroStrategy, qui a annoncé vouloir ajouter le Bitcoin à son portefeuille, pointant du doigt la faiblesse actuelle du dollar.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.8 / 5. Nombre de votes : 10

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour Renaud. Vous dite :” En effet, contrairement à l’or qui nécessite un service de gardiennage physique”?
    L’extraction minière c’est faite sur plusieurs dizaines de siècles. On pourrais donc dire, que contrairement au bitcoin, l’or n’a pas besoin d’être miné pour exister et d’être stocké plusieurs fois dans des ordinateurs… Là je dénigre le bitcoin… Mais, rassurez vous; dans la réalité je possède des crypto monnaies dont le bitcoin.
    Le bitcoin n’a pas besoin de dénigrement anti-OR pour grandir. De plus ,l’or est devenu une crypto lui aussi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici