De Google à Alibaba, Singapour est assailli par des centaines de demandes de licences cryptos

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Singapour, la nouvelle capitale crypto ? – Depuis les années 80, Singapour a su devenir le principal hub économique de la région du Sud-est asiatique. Avec l’un des PIB par habitant les plus élevés au monde, l’État ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Aujourd'hui, ce sont des centaines de demandes d'autorisation d'exercer des activités liées aux cryptomonnaies qui lui sont adressées.

Singapour : le nouvel Eldorado crypto ? 

En 2019, Singapour avait dévoilé un projet de loi visant à créer une licence relative aux applications de paiement et de cryptomonnaies. 

Singapour

Entrée en vigueur en janvier 2020, de plus en plus d’entreprises souhaitent maintenant obtenir ladite licence pour opérer sur le sol singapourien. Ainsi, d’après les informations relayées par Bloomberg, l’Autorité monétaire de Singapour (AMS) aurait reçu plus de 300 demandes de licence.

Parmi les entreprises candidates, nous retrouvons la société mère du géant Google, Alphabet, le groupe Alibaba ainsi que des entreprises reconnues dans l’écosystème crypto, telles que Binance ou le Ant Group

Face à l’afflux de demandes, l’AMS travaille actuellement sur un moyen de les traiter plus rapidement, sans pour autant faire preuve de négligence.

« Accorder des licences est une récompense. Ce n'est pas quelque chose à prendre à la légère. »

Sopnendu Mohanty, CFO (Directeur Financier) de l'AMS

Malgré la mise en place de cette licence, Singapour laisse la possibilité aux fournisseurs de services cryptos de continuer leurs activités sur son territoire jusqu’à l'obtention officielle de cette autorisation.

Développer une nouvelle Silicon Valley en Asie

Ce n’est plus à prouver : Singapour a une ambition démesurée. Dans son interview accordée à Bloomberg, Sopnendu Mohanty a effectivement déclaré vouloir faire de son pays une nouvelle Silicon Valley.

Pluie de dollars

A vrai dire, entre 2014 et 2020, Singapour a vu ses investissements et ses levées de fonds passer de 20 millions à plus d'1,1 milliard de dollars. Compte tenu de son essor, le pays souhaite donc asseoir sa position de centre financier globalisé, tout en s’assurant d’encadrer au mieux ses différentes activités. 

Alors que la Chine pourrait (encore) interdire les cryptomonnaies et leur minage, Singapour pourrait bien devenir un hub crypto d’envergure pour l’ensemble du continent asiatique. En tout cas, il fait le nécessaire pour s'adapter aux innovations financières actuelles.

Auteur

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER