Ce géant de Wall Street voulait imposer son minage de bitcoins écolo et « propre » – Il sort le drapeau blanc

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance
pub

Un retour (forcé) aux sourcesC’est à un jeu dangereux à bien des niveaux que tentait de jouer le groupe Marathon, spécialisé dans le minage américain de bitcoins. Ses bitcoins « plus bancs que blancs » étaient peut-être du goût des régulateurs, mais pas du tout de celui de la cryptosphère. Cette dernière semble d’ailleurs avoir fait changer d’avis le géant.

Adieu la censure et la discrimination des transactions BTC ?

Le groupe Marathon Digital Holdings a été fortement critiqué par la communauté Bitcoin ces derniers temps, d’une part parce qu’il n’envoyait pas de bit signal pour la mise à jour Taproot quand son pool de minage validait un bloc de transactions, mais surtout parce qu’il différenciait et censurait les transactions de BTC venues d’adresses qui ne lui plaisaient pas.

Pour éviter de continuer à ternir sa réputation auprès de la cryptosphère, le CEO de Marathon, Fred Thiel, a récemment signalé que son groupe souhaitait aller dans le sens de la communauté, quitte à devoir arrêter un peu de brosser les régulateurs dans le sens du poil.

Minage de bitcoins (BTC)

Comme le rapporte notamment Bitcoin Magazine, Mara Pool, le pool de minage de Marathon, va non seulement commencer à signaler son accord pour l’implémentation du fork Taproot, mais son CEO s’est également engagé concernant le traitement libre et transparent des transactions BTC :

« Marathon s'engage à respecter les principes fondamentaux de la communauté Bitcoin, notamment la décentralisation, l'inclusion et l'absence de censure. Au cours de la semaine à venir, nous mettrons à jour tous nos mineurs vers le standard de nœud complet Bitcoin core 0.21.1, y compris le support de Taproot. En adoptant le nœud standard complet Bitcoin Core, nous validerons les transactions sur la blockchain exactement de la même manière que tous les autres mineurs qui utilisent ces nœuds standards. »

Est-ce que le temps de promettre des bitcoins d’une blancheur immaculée, pleinement conformes aux exigences réglementaires de l'Office of Foreign Assets Control (OFAC) et autres lois anti-blanchiment d'argent (AML), serait donc fini ?

Une affaire à surveiller comme le lait sur le feu, même si on peut saluer un effort dans le bon sens du groupe Marathon. En effet, attendue depuis longtemps, la mise à jour Taproot du code de Bitcoin devrait apporter plus d’options d’anonymat au réseau, en plus d’une meilleure scalabilité.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER