Bitcoin au Kremlin ? Vladimir Poutine sort de sa rigidité sibérienne sur le sujet crypto

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Poutine, nouvel allié des cryptos ?Après que la Chine se soit décidée à bannir tous les services liés aux cryptomonnaies sur son sol, les États-Unis ont rapidement répondu qu’ils n’en feraient jamais de même et préféraient les réguler. Il semblerait désormais que, du côté de la Russie aussi, on ne souhaite plus exclure les cryptos.

Pour Poutine, les cryptomonnaies ont « le droit d’exister »

Bitcoin (BTC) et les cryptomonnaies représentent un véritable enjeu géopolitique. Leur fort potentiel disruptif, principalement dans l’économie et la finance, pourrait donner un réel avantage aux pays qui souhaitent accompagner cette révolution.

Si la Chine semble vouloir balayer toute forme de cryptomonnaies décentralisées, pour ne laisser la place qu’à sa propre monnaie numérique de banque centrale (MNBC), la vaste majorité des nations ne sont pas prêtes à faire une croix dangereusement trop hâtive sur Bitcoin et ses semblables.

Lors d’une interview accordée à la chaîne américaine CNBC, le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, a été amené à s’exprimer sur le sujet des cryptomonnaies :

« Je crois qu'elles [les cryptomonnaies] ont de la valeur (…) elles ont le droit d'exister et peuvent être utilisées comme moyen de paiement (…) »

Publication Twitter CNBC cryptomonnaies valeur Vladimir Poutine
Publication de la CNBC – Source : Twitter

>> Le Bitcoin fluctue, c'est aussi pour ça qu'on l'aime ! Embarquez sur la plateforme de référence FTX <<

Un besoin de se stabiliser pour peser

Pour l'instant, le président russe n’est pas encore convaincu par la capacité de Bitcoin ou d'une autre crypto de servir de base pour les échanges internationaux… plus exactement dans les transactions pétrolières internationales, dans le cas précis de la question qui lui était posée par la CNBC.

« Des contrats pétroliers conclus en cryptomonnaies ? Il est trop tôt pour en parler, car les cryptomonnaies peuvent, bien sûr, être une unité de compte, mais elles restent très instables. Elles sont parfaites pour transférer des fonds d'un endroit à un autre [de la planète], oui. Mais pour faire du commerce international – et encore plus pour du commerce sensible de ressources énergétiques -, à mon avis, c'est encore prématuré (…) il est encore trop tôt pour en parler. »

Vladimir Poutine

Poutine termine toutefois sur une note positive pour Bitcoin et l’espace crypto. En effet, il expose que « tout se développe », et qu'un jour ce sera « peut-être aussi un moyen d'accumulation », c’est-à-dire une réserve de valeur, tel que l'or.

Il est encore difficile de dire si les grandes entreprises dans le monde remplacent des dollars (et autres monnaies fiduciaires) par des bitcoins en tant que réserve de valeur, ou s’il ne s’agit que de spéculations haussières sur la valeur du roi des cryptos. En tout cas, 20 grandes multinationales américaines ont déjà fait le pas d’investir dans Bitcoin.

Vladimir Poutine, holder de Bitcoin ? Peut-être un jour, en attendant, occupez-vous de construire votre propre stratégie en la matière et constituez-vous un portfolio crypto équilibré ! Pour ce faire, Inscrivez-vous sans attendre sur la plateforme d'exchange crypto de référence FTX et bénéficiez d'une réduction à vie sur vos frais de trading (lien affilié, voir conditions sur site officiel).

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER