Annonce choc : Binance va supprimer les produits dérivés de Bitcoin (BTC) en Europe !

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Les régulateurs de Grande-Bretagne, d’Allemagne, du Japon et d’autres pays ont multiplié les mises en garde contre Binance, et les États-Unis enquêteraient également sur la plateforme. Nous ne savons pas si les régulateurs mondiaux ont coordonné leurs actions, qui ont créé une pression sans précédent, mais les conséquences sont bien présentes pour Binance, qui se voit contrainte de réduire son offre de produits négociables. Binance va donc retirer les produits dérivés de Bitcoin et des autres actifs numériques de la négociation, pour ses clients européens.

Binance retire ses produits dérivés de la négociation en Italie, aux Pays-Bas et en Allemagne

Le 30 juillet, Binance a fait savoir à ses clients européens qu'elle allait progressivement mettre fin à ses offres de contrats à terme et de produits dérivés. Les utilisateurs de Binance en Allemagne, en Italie et aux Pays-Bas ne pourront plus, avec effet immédiat, ouvrir de nouveaux comptes de produits à terme ou dérivés.

Binance annonce le retrait des produits dérivés en Allemagne, en Italie et aux Pays-Bas. Par la suite le retrait sera généralisée à toute l'Europe
Tweet de Binance annonçant le retrait des produits dérivés en Europe – Source : Binance

Les utilisateurs de ces pays disposeront, à partir d’une date qui sera annoncée ultérieurement, de 90 jours pour fermer leurs positions ouvertes, a précisé Binance. Dans le sillage de cette répression sans précédent, Binance a déclaré lundi qu’elle cesserait de proposer des opérations sur marge sur les cryptomonnaies impliquant le dollar australien, l’euro et la livre sterling.

Binance abandonne, mais vous pouvez encore vous exposer aux cryptomonnaies sur FTX >>

Binance retire ses actions tokénisées

Binance a annoncé le vendredi 16 juillet qu’elle cesserait de vendre des stock tokens (des actions tokénisées) à partir du 19 juillet. Ce retrait fait suite à un avertissement émis par la Securities and Futures Commission (SFC) de Hong Kong concernant la vente d’actions tokénisées. Peu après l’annonce de l’interruption du service, la SFC a déclaré que la plateforme n’était pas autorisée à exercer des activités réglementées dans la ville, notamment la vente de jeton adossé à des titres boursiers.

“Aujourd'hui, nous annonçons que nous allons mettre fin à la prise en charge des jetons d'actions sur Binance.com afin de réorienter nos efforts commerciaux vers d'autres gammes de produits. Dès maintenant, les jetons d'actions ne sont plus disponibles à l'achat sur Binance.com, et Binance.com ne prendra plus en charge les jetons d'actions après le 2021-10-14 19:55 (UTC).”

Communiqué de presse de Binance

Binance a lancé son service de négociation de jetons d’actions en avril de cette année et proposé cinq jetons d’actions : Apple, Coinbase, Microsoft, MicroStrategy et Tesla. Au moment de la fermeture de la négociation, leur volume d’échange sur 24 heures n’était que d’1 million de dollars. Et depuis le lancement du service, ces jetons ont totalisé un volume d’échange total de 73 millions de dollars, selon les données de Security Token Market. Il semble donc que la clôture de la négociation de ces actifs ne soit pas trop préjudiciable pour Binance.

Depuis quelques semaines, nous assistons à un véritable changement de paradigme chez les exchanges crypto. Jusqu’à présent, les ténors du secteur se livraient une intense bataille pour offrir le plus de produits crypto possible à leurs utilisateurs. Les grands gagnants furent FTX et Binance qui rivalisent d’ingénuité pour proposer des produits toujours plus exotiques les uns que les autres. Mais, les deux géants de la négociation d’actifs numériques réduisent tous deux la voilure avec la diminution de l’effet de levier maximal autorisé et maintenant le retrait de toute une série de produits.

Les petits soucis de Binance sont passagers et la plateforme saura trouver à n'en pas douter la bonne formule pour s'adapter. En attendant, rien ne vous empêche de tester un de ses concurrents en pleine ascension : FTX. N'attendez pas et inscrivez-vous sur FTX en bénéficiant grâce au Journal du Coin d'une réduction à vie sur les frais de trading (lien affilié).

Auteur

Financier et juriste, je suis passionné par les cryptomonnaies depuis leur apparition sur le Deepweb. Fervent supporter du Bitcoin, je suis convaincu que les devises numériques joueront un rôle déterminant dans l'avenir de nos sociétés. Je m'intéresse tout particulièrement aux aspects financiers et législatifs des cryptomonnaies.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER