Après Tesla qui achète des bitcoins, bientôt le tour d’Apple ? Une hypothèse (pour l’instant) tirée par les cheveux

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance
pub

La pomme dans le crypto-game ? – Depuis quelques semaines, l'euphorie s'est emparée du marché et les rumeurs vont bon train. Entre les annonces fracassantes d'Elon Musk, les mouvements de marché spectaculaires et les fausses annonces, on ne sait plus où donner de la tête. La dernière rumeur en date serait l'entrée d'Apple dans la cryptosphère… Sauf que, dans les faits, on en est encore loin. Explications.

Apple, investisseur Bitcoin ?

Après l'achat record de 44 000 Bitcoins par Tesla, certains analystes suggèrent que la marque à la pomme pourrait suivre la voie tracée par cette firme et par MicroStrategy.

Dan Weiskopf, gestionnaire de fonds chez Toroso Investments, estime qu'une stratégie de couverture contre l'inflation similaire à celle de MicroStrategy pourrait être particulièrement favorable à l'entreprise sur le long terme. Le gestionnaire chiffre l'investissement nécessaire pour une couverture efficace à de 10 milliards de dollars, compte tenu de la taille de l'entreprise.

Ces derniers temps, les rumeurs sur Apple vont bon train, puisque bruissait aussi l'idée d'un lancement de voitures électriques autonomes. Cependant, cette hypothèse a été fermement démentie par Hyundai, son partenaire supposé dans le cadre de cet accord. Aujourd'hui, c'est donc le Bitcoin qui se retrouve lié au géant à la pomme.

Apple comme facilitateur de l'adoption des cryptos ?

Le fabricant d'iPhone pourrait créer un nouveau marché avec un potentiel de croissance considérable s'il développait un Apple Crypto-Wallet et un exchange crypto. Les chiffres avancés par les analystes sont encore une fois faramineux. Si Apple lançait un wallet et un exchange, l'entreprise pourrait générer jusqu'à 40 milliards de dollars de revenus supplémentaires par an.

« Le projet de portefeuille semble clairement être une opportunité à plusieurs milliards de dollars pour l'entreprise. Ce projet a un potentiel de plus de 40 milliards de dollars de revenus annuels, avec des dépenses de R&D limitées. »

Mitch Steves, Analyste pour RBC Capital Markets

Pour autant, ces multiples projections sont aujourd'hui principalement basées sur du “Et si” et du “Yakafokon” : en somme, des idées jetées dans les airs et qui ne reposent pour l'instant sur rien de bien fondé. Mais faut-il s'étonner de voir le public s'interroger sur l'entrée possible sur le marché d'un autre géant de la tech, maintenant que Tesla a ouvert la voie ?

L'arrivée d'Apple dans la cryptophère serait absolument formidable pour plusieurs raisons. Premièrement, cela solidifierait la narrative de l'adoption institutionnelle qui semble être le carburant de l'actuel bull run. Enfin, l'arrivée de la marque de Steve Jobs pourrait être un vecteur d'adoption massive, hautement bénéfique pour l'écosystème crypto. Mais entre rêves et réalité, il y a un fossé qu'il est encore bien trop tôt pour franchir !

Auteur

Financier et juriste, je suis passionné par les cryptomonnaies depuis leur apparition sur le Deepweb. Fervent supporter du Bitcoin, je suis convaincu que les devises numériques joueront un rôle déterminant dans l'avenir de nos sociétés. Je m'intéresse tout particulièrement aux aspects financiers et législatifs des cryptomonnaies.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER