700 millions de $ pour devenir le patron – Comment le Kazakhstan veut faire main basse sur le minage de bitcoins

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Le Kazakhstan, prochain maître du minage ? – Le minage de bitcoins est une activité lucrative que certains affectionnent particulièrement. C’est le cas du Kazakhstan, qui souhaite attirer 700 millions de dollars d’investissement dans le secteur du minage.

Notre avis sur Bitcoin (BTC) »

Le Kazakhstan, l’un des pays les plus rentables

Le minage de bitcoins est un secteur rentable. Au cours des 30 derniers jours, les mineurs du réseau Bitcoin se sont partagé plus de 359 millions de dollars.

Les infrastructures de minage sont réparties à travers le globe. Évidemment, les investisseurs ciblent majoritairement les pays avec un prix de l’électricité peu élevé. C’est le cas du Kazakhstan, qui a bien pris en compte son potentiel pour devenir un acteur incontournable de cette industrie.

Bitcoin Mining

Ainsi, le gouvernement kazakh a lancé, dès le mois de juin, une recherche intensive de fonds destinés à financer l’expansion de l’industrie du minage dans le pays. Objectif de la mission : 700 millions de dollars. Cette initiative est menée par le ministre du Développement numérique et de l’innovation, Askar Zhumagaliyev.

En juin, le Kazakhstan ne disposait que d’une dizaine d’exploitations minières sur son territoire. Nous pouvons notamment citer les installations françaises de BigBlock et Feel-Mining, qui bénéficient d’une électricité aux alentours de 4 centimes le kilowatt heure.

Des ambitions qui se concrétisent

D’après les informations relayées par Reuters, il semblerait que le Kazakhstan ait d’ores et déjà trouvé ses partenaires économiques pour financer son projet d’expansion de l’industrie du minage. En effet, selon les dires du ministre kazakh, des accords auraient déjà été conclus pour réunir les 700 millions prévus initialement.

Pour le moment, les 15 installations présentes dans le pays représentent un investissement estimé de 190 millions de dollars. De ce fait, les 700 millions supplémentaires permettraient la création d’une cinquantaine d’installations de même acabit, étoffant ainsi le parc minier du Kazakhstan.

À deux doigts de dépasser la Russie

Le Kazakhstan était le quatrième principal producteur de bitcoins au mois d’avril dernier. Celui-ci est à l’origine de 6,17 % du hashrate global du Bitcoin. Cependant, ces investissements massifs pourraient bien propulser le pays à la troisième place, dépassant ainsi la Russie, qui produit actuellement 6,9 % du hashrate.

Classement du hashrate global par pays minier – Source : Bitcoin Mining Map

De son côté, la Chine, éternel leader de l’industrie, commence à perdre des parts de marché. En effet, nombreux sont les mineurs qui délocalisent leurs installations en Russie ou au Kazakhstan, où l’électricité est encore moins chère.

Renaud H.

Auteur

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER