Avec ses 12 milliards de $ de transactions quotidiennes, Ethereum passe devant Bitcoin

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Le prince détrône le roiAlerte dans la crypto ! Ethereum (ETH) voit actuellement transiter bien plus de valeurs que son ainé Bitcoin chaque jour. Bien que les 2 réseaux aient des rôles très différents, l’importance des frais de transaction sur Ethereum n’empêche pas une utilisation massive, qui dépasse Bitcoin.

Bitcoin accuse 3 milliards de dollars de retard sur Ethereum

Si vous suivez la cryptosphère depuis au moins 2020, la folie de la finance décentralisée (DeFi) ne vous aura pas échappé. Cela devrait aussi être le cas des forts volumes d’échange d’ethers et de tokens ERC20 qu’elle a générés sur le réseau, tout comme des frais de transaction exorbitants.

Même si la DeFi s’est un peu calmée depuis, la récente hausse stratosphérique des cours de l’ether a de nouveau fait bondir la valeur globale des échanges quotidiens sur Ethereum. Cette dernière affiche désormais un record de 12,3 milliards de dollars de crypto-actifs échangés par jour.

Selon un rapport présenté par l’analyste Ryan Watkins de Messari, Ethereum aurait ainsi creusé un solide écart avec Bitcoin, qui compte pourtant, lui aussi, un record de 9,3 milliards de dollars de valeurs échangées quotidiennement :

« Le volume quotidien des transactions d’Ethereum devient parabolique. Le réseau voit désormais transiter 12 milliards de dollars de transactions par jour, soit 3 milliards de plus que celui de Bitcoin (…) »

Des frais de transaction toujours sous forte pression

Comme mentionné brièvement en introduction, Bitcoin et Ethereum n’ont pas le même positionnement dans la cryptosphère. Quand le premier a pour l’instant un rôle de valeur refuge face aux risques de dévaluation des monnaies fiduciaires (dollar en tête), le second est promu comme un superordinateur, bourré d’applications et de smart contracts en tout genre.

Il semble donc assez logique que les transferts quotidiens de valeurs soient mathématiquement plus importants sur le deuxième.

Le site Blockchain Center permet d’évaluer l’avancement du fameux « flippening », ce moment où le réseau Ethereum deviendrait théoriquement « supérieur » à celui de Bitcoin. Selon son Flippening Index basé sur 8 critères, le site estime qu’Ethereum aurait accompli 63,5 % de son supposé chemin vers la gloire.

Données plus intéressantes et pertinentes : on peut noter un réel engouement dans le réseau ETH, en raison du nombre de transactions et surtout du total de ses frais, qui sont désormais supérieurs à ceux du roi des cryptos. Les coûts de gas, bien que très élevés, ne semblent pas décourager les échanges sur Ethereum.

Avec l’arrivée prochaine (pas avant 2022 tout de même) de la version 2.0 d’Ethereum, le réseau de Vitalik Buterin finira-t-il par détrôner celui de Satoshi Nakamoto ? Il est évidemment bien trop tôt pour le dire. Après tout, le roi (aussi soit-il) entame sa 13ème année au pouvoir.

Rémy R.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER