Le RSI, un outil indispensable dans l’analyse technique !

De nombreux indicateurs existent pour aider les traders dans la compréhension du marché. Le RSI est l’un des plus connus pour apprécier le momentum. Il permet de trader dans le sens de la tendance, à contre tendance et donne de précieuses informations. Vous voulez savoir repérer une tendance saine, quand une tendance s’affaiblit, où prendre des bénéfices, cet indicateur est fait pour vous !

La chronique des louveteaux vous est proposée en collaboration avec le Trading du Coin et sa solution de trading algorithmique enfin accessible aux particuliers.

Description de l’indicateur de momentum RSI

Le RSI (Relative Strength Index) est un indicateur de momentum très utilisé par les traders. Il s’agit d’un oscillateur constitué d’une zone de sur-achat, d’une zone de sur-vente et d’une zone de neutralité. Le RSI a été développé par J.W. Wilder en 1978 et est issu d’un calcul :

RSI = 100 – ( 100/( 1+RS )) avec RS, la moyenne des clôtures en hausse divisée par la moyenne des clôtures en baisse sur la période sélectionnée.

L’indicateur est constitué de la manière suivante :

L'indicateur de momentum RSI et ses différentes zones.
Le RSI et ses différentes zones

On peut décrire le RSI de la manière suivante:

  • En 1 : le RSI est en condition de sur-achat ( >70 ).
  • En 2 : le RSI est en condition de sur-vente ( <30 ).
  • En 3 : le RSI est en condition dite « normale »( 30<RSI<70 ).

On peut régler l’indicateur de différentes manières mais son créateur recommande un réglage sur « 14« . Il s’agira d’ailleurs très souvent, des réglages de bases que vous aurez sur différentes plateformes de trading ou bien sur Tradingview.

Le RSI, un indicateur de momentum puissant.

Comme vous le savez sûrement, les marchés financiers sont le résultat d’une bataille permanente entre les acheteurs et les vendeurs. Afin de mieux apprécier qui a l’avantage entre les acheteurs et les vendeurs, il existe des indicateurs de momentum. Le RSI permet de savoir si le momentum est plutôt bullish ou bearish. Pour cela, on peut identifier des structures en « M » ou en « W« , des lignes de tendances (trendline) et repérer la localisation du RSI.

Il sera notamment intéressant de repérer des structures dans les zones extrêmes (sur-vente ou sur-achat). Comme tout indicateur, ce n’est qu’un outil d’aide à la décision. Il donne des signaux puissants, mais il produit aussi des faux signaux.

Les structures en « M » ou en « W » :

Grâce aux structures en « M » ou en « W », on peut voir si le momentum est haussier (bullish) ou bien baissier (bearish) :

Le momentum est haussier, les acheteurs ont la main sur le mouvement.
Momentum haussier (« W »)

Voici un exemple de momentum haussier. Le RSI dessine un « W » en cassant la ligne de cou. Le momentum est alors dans les mains des acheteurs. La tendance est saine. On peut faire exactement la même chose avec un momentum baissier. Pour cela, le RSI doit dessiner un « M » en cassant la ligne de cou. Le momentum serait alors bearish. Plus l’unité de temps est grande et plus le signal est puissant. De la même manière : plus la structure s’est faite sur un temps long et plus le signal est intéressant.

Les informations données par la trendline au niveau du RSI :

On peut, en traçant des trendline sur le RSI, savoir si le momentum est plutôt haussier ou baissier. Cela fonctionne très bien pour un momentum baissier :

La trendline définit le momentum. Ici, le momentum est baissier jusqu'à la cassure de la trendline.
Exemple de l’utilisation de trendline pour définir le momentum

Pour tracer une trendline baissière, on cherche deux sommets qui amènent à une cassure de la ligne de cou en formant un « M ». Dans l’exemple au-dessus, tant que le RSI est sous la trendline, le momentum reste fébrile. Tout retour au niveau de la trendline sera très probablement rejeté. Dans cet exemple, le cours s’est fait rejeter deux fois au niveau de la trendline avant de la casser. Une cassure de trendline montre que les vendeurs s’essoufflent, le momentum peut être repris par les acheteurs. La cassure de trendline et la formation de la structure en « W » témoigne d’un signal puissant : les acheteurs reprennent la main du momentum. C’est parfois un excellent signal pour éviter les fake out au niveau d’une résistance. La résistance est bien cassée et l’actif s’envole faire un nouveau plus haut historique.

Le RSI en contraction

On remarque parfois que le RSI est en contraction. Il s’agit d’une configuration où le RSI n’arrive plus à dessiner une direction claire. Concrètement, les plus hauts sont de plus en plus bas et les creux sont de plus en plus hauts. Cela signifie que les acheteurs et les vendeurs se neutralisent et, très souvent, les vainqueurs amènent un mouvement très puissant. Une contraction se solde souvent avec de la volatilité :

Le RSI est en contraction, une fort mouvement se prépare.
Une contraction sur le RSI

Le RSI montre une forte contraction en forme de triangle, un fort mouvement se prépare. Le résultat, c’est plus de 450 % de hausse à la sortie du triangle. Toute sortie de contraction ne permet pas d’obtenir autant de volatilité, car cela dépend de l’asset, de sa configuration (tendance haussière, baissière ou neutre), et de l’état du marché. Une contraction amène de la volatilité à la hausse ou à la baisse. Il peut être intéressant de trouver une position à l’achat ou à la vente en sortie de triangle.

Le RSI, un indicateur de suivi de tendance :

Le RSI est capable de donner la tendance générale en regardant la localisation du RSI. Dans une tendance haussière, le RSI est très souvent au-dessus de sa zone de neutralité :

Le RSI en tendance haussière est très souvent au-dessus de sa zone de neutralité
Le RSI en condition de marché haussier

Comme on peut le voir sur Ethereum, le RSI, a été la plupart du temps, au-dessus de la zone de neutralité pendant la tendance haussière. Comme je le disais plus haut, il ne s’agit que de probabilités et en aucun cas d’une certitude. Par deux fois, le RSI est descendu sous la zone de neutralité.

Aussi, on voit que la zone de neutralité a fait office de support pendant la phase haussière en rebondissant plusieurs fois sur la zone de neutralité. On peut chercher des supports et des résistances sur le RSI.

Vous l’aurez compris, à l’inverse, le RSI est très souvent situé sous la zone de neutralité lors d’une tendance baissière.

De plus, quand on souhaite suivre une tendance avec le RSI, on peut regarder les convergences. Il s’agit de conditions de marché où le prix et le RSI sont en accord. C’est très intéressant dans le cas où vous seriez en position et que vous voulez pendre des profits. Tant que le RSI et le prix sont en accord, on peut rester en position. Regardons l’exemple ci-dessous :

Le RSI et le cours sont en situation de convergence. Le cours et le RSI dessine des plus hauts de plus en plus haut.
Exemple d’un graphique en situation de convergence avec le RSI

Le prix et le RSI font des plus hauts de plus en plus hauts. Il s’agit d’une convergence entre le prix et le RSI.

On peut également se servir des lignes de tendance dans une optique de suivi de tendance :

L'utilisation de trendline dans un marché en tendance.
Exemple d’une trendline sur le RSI dans le but d’un suivi de tendance

La trendline sur le RSI fait office de zone intéressante pour un rebond du cours. Bien entendu, il ne s’agit pas en pratique de tracer une trendline et d’acheter tout prix qui revient sur cette ligne. Le RSI est un outil d’aide à la décision, il faut agir avec une stratégie et une gestion du risque.

Le RSI, un excellent indicateur pour la contre-tendance:

Le RSI fait parti des indicateurs permettant d’apprécier des retournements majeurs dans une tendance haussière ou baissière. Grâce au RSI, on peut repérer des essoufflements de tendance permettant, ensuite, de voir le cours consolider ou bien changer de tendance.

Repérer un essoufflement de tendance grâce au RSI : les divergences.

Nous avons parlé des convergences, il y a aussi les divergences. Les divergences sont de très bons signaux pour identifier des consolidations ou bien des retournements de tendance. Voici un exemple de divergence baissière :

Une divergence baissière sur le cours d'Ethereum contre le dollar.
Exemple d’une divergence baissière

Le cours d’Ethereum fait un nouveau plus haut, mais le RSI ne confirme pas. À ce stade, la divergence n’est que potentielle. Il faut insister sur ce point, car une divergence doit être confirmée pour être prise en compte. Pour cela, le RSI doit casser la ligne de cou de la structure en « M ». Les mèches sont généralement prises en compte lors de divergences.

Dans une tendance baissière, on peut retrouver des divergences haussières :

Une divergence haussière sur le cours du Bitcoin
Exemple d’une divergence haussière

Dans cet exemple, le cours fait des plus bas alors que le RSI construit des plus hauts de plus en plus hauts en cassant la ligne de cou. C’est une divergence haussière. Cela indique que les vendeurs s’essoufflent et que les acheteurs pourraient reprendre la main.

Attention, une divergence montre un essoufflement. C’est un signe de faiblesse pour les acheteurs ou les vendeurs selon la tendance, mais si le camp adverse n’en profite pas, la tendance peut perdurer. Il ne faut pas penser qu’une divergence va automatiquement inverser une tendance. Dans des conditions de marché où la tendance est forte, le cours peut diverger très longtemps avant de voir un retournement de la tendance. Prenons pour exemple ce graphique :

Divergences sur le cours d'Ethereum mais le cours continue sa tendance haussière
Exemple d’une tendance haussière avec de multiples divergences

Ici, on a une accumulation de divergences avec un cours qui continue sa tendance haussière. Si on considère qu’une divergence veut dire changement de dynamique, on passe à côté de 292 % de hausse avant le réel top. Il n’y a aucune confirmation avec de la structure sur les prix, car il n’y a pas de sommets et de creux descendants. Il faut alors ignorer la divergence.

La plupart du temps, à la suite d’une divergence, le cours va connaître une consolidation. Il faudra alors attendre un signal de la part du cours ou alors une invalidation de la divergence. Aussi, les divergences seront bien plus intéressantes dans les zones extrêmes (sur-achat ou sur-vente).

Comment invalider ou annuler une divergence

On a vu que pour valider une divergence, il faut que le cours et le RSI aille dans un sens opposé et que la ligne de cou soit cassée au niveau de l’indicateur RSI. Dans de nombreux cas, une invalidation peut être effectuée.

  • La base du « W » ou du « M » est cassée. Regardons un exemple :
Invalidation de la divergence en cassant la base du W du RSI
Exemple d’une invalidation de divergence haussière par cassure de la base du « W »

Dans cet exemple, on observe une divergence haussière confirmée grâce à la cassure de la ligne de cou en 4H. Les acheteurs avaient la possibilité d’engager une consolidation, voire un retournement de tendance. Cependant, la base du « W » est par la suite cassée (ligne rouge), la divergence est invalidée. A la suite de cela, le cours continue sa tendance baissière.

  • En cas de structure opposée à la divergence de départ, on peut annuler la divergence. La divergence ne fait plus effet. Etudions un exemple :
Divergence invalidée sur le RSI par une structure opposée à la divergence de départ.
Exemple d’une divergence invalidée par une structure opposée

Cet exemple est très détaillé pour bien comprendre comment annuler la divergence dans ce cas. La divergence baissière est validée en cassant la ligne de cou du « M » en orange. Le cours, en parallèle, fait de nouveaux plus hauts, la divergence est bien valide. En revanche, quelques jours plus tard, le RSI dessine un « W » avec la cassure de la ligne de cou. Le momentum redevient bullish, la divergence est alors annulée. La divergence a joué son rôle en formant une consolidation et les acheteurs ont finalement repris la main sur le cours.

Bien entendu, cela est aussi valable pour une divergence haussière avec un « M » à la suite.

Le RSI est un indicateur de momentum puissant, il permet de rendre compte de l’état général d’un actif. Le RSI est très intéressant pour savoir si la tendance est à même de se poursuivre, si elle peut marquer une pause ou bien se retourner. Il faut absolument compléter l’analyse avec l’action des prix, car il donne aussi de faux signaux. C’est pour cette raison que les investisseurs et les traders doivent absolument avoir un plan et une gestion de risque stricte.

Est-il possible d’être gagnant à tous les coups ? Que le cours de Bitcoin soit en pleine forme, ou traverse des turbulences, le Trading du Coin vous propose d’accroître vos chances de réussite. En effet le Trading Du Coin permet aux particuliers d’accéder à un outil de trading algorithmique et 100% automatisé. Réel mécanisme tendanciel, cet outil a été conçu pour s’adapter aux retournements de marché et se positionner sur les crypto actifs les plus dynamiques du moment.

crpto_me

Oenologue de formation, j’ai voyagé dans différents pays et découvert le Bitcoin et les cryptomonnaies. Je me suis notamment formé à l’Analyse Technique et je souhaite partager mes connaissances. Je continuerai à apprendre et à partager.

Recevez un condensé d'information chaque jour