Le procureur général de New York interroge 13 exchanges

Trading du CoinTrading du Coin
0
(0)

Eric Schneiderman, le procureur général de New York, a adressé une lettre à treize plateformes de change, ainsi qu’un questionnaire relatif à leurs pratiques. Cette enquête est sobrement intitulée “Virtual Markets Integrity Initiative” (initiative d’intégrité des marchés virtuels).

Annoncé hier dans un communiqué de presse, le but de cette opération est “d’améliorer la transparence et la responsabilité des principales plateformes d’échanges de cryptomonnaies afin de protéger les investisseurs en devises numériques”. La lettre incite les plateformes à fournir des informations détaillées sur les points suivants :

  • Le contrôle et la propriété ;
  • Les mécanismes des échanges (moteur de trading, utilisation de bots, frais) ;
  • Les relations avec les banques et les assurances ;
  • Les contrôles internes et la sécurité des avoirs numériques ;
  • Les pratiques relatives aux règles KYC/AML (anti-blanchiment).

Cette missive est adressée à treize opérateurs (GDAX, Gemini, bitFlyer, Bitfinex, Bitstamp, Kraken, Bittrex, Poloniex, Binance, Tidex, Gate.io, itBit et Huobi). L’État de New York est connu pour sa BitLicense, très exigeante envers les firmes du secteur des cryptoactifs. Le questionnaire qui y est attaché comporte 34 points et devra être retourné avant le premier mai. Les informations demandées sont précises, par exemple :

“14. Identifiez le temps moyen et les plages de temps pour exécuter un échange. Si les temps d’exécution varient suivant les devises, types d’ordres ou de transactions, spécifiez une moyenne et une fourchette de temps pour chacun.”

Ou bien encore :

“23. Identifiez toute personne autre que vos employés ayant accès à votre carnet d’ordre ou autre information non publique (ou pas encore publique) relative aux enchères, et la relation de cette (ces) personne (s) avec votre entreprise, ses dirigeants, ses administrateurs ou ses employés.”

Les autorités new-yorkaises comptent bien mettre les plateformes de change au pas, car certaines sont récalcitrantes et manquent de transparence quant à leurs activités. Le résultat de cette enquête sera accessible à tous afin que l’investisseur puisse connaître ces informations, et que les plateformes visées puissent opérer en toute transparence, sous l’égide du Département des services financiers de New York.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Morgan Phuc
Co-fondateur / Directeur du contenu de BitConseil.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici